JE RECHERCHE
Foals ressort les caméras de surveillance dans son nouveau clip

Foals ressort les caméras de surveillance dans son nouveau clip

A quelques jours seulement de la sortie de What Went Down, le nouvel album de Foals, le groupe a dévoilé un nouveau single. Le clip, plutôt lo-fi, a été tourné en France. Cocorico ! 

Il commence à y avoir quelques petites traditions dans la carrière des Foals : les photographes sont invités à capturer la toute fin de leur concert (et pas les trois premiers titres comme dans 90 % des shows), leurs chansons apparaissent souvent dans les séries, de Skins à Misfits en passant par Entourage... Et ils aiment s'enregistrer avec des caméras de surveillance, appelées "CCTV" dans la langue de Shakespeare, tant et si bien que le groupe a même sorti un vinyle en 2013 uniquement dédié à des "CCTV Sessions". Un format qui visiblement plaît encore aux cinq membres de la formation d'Oxford puisqu'ils ont à nouveau publié une de ces vidéos lo-fi : "London Thunder", extrait de leur nouvel album What Went Down sortant ce 28 août. On ne voit pas grand-chose du lieu filmé, mais il s'agit du provençal studio La Fabrique dans lequel a été enregistré l'album avec comme producteur James Ford des Simian Mobile Disco (qui s'est déjà occupé de Arctic Monkeys, Klaxons ou encore Mumford & Sons).

De "London Thunder", mélancolique à souhaits, le chanteur Yannis Philippakis a dit à Mashable qu'il était "probablement influencé par la tournée, par le fait d'être absent. Nous sommes allés dans un tas d'aéroport ces dernières années, et parfois il y a cette cool mélancolie dans les aéroports le soir. 'London Thunder' évoque le fait d'être loin, d'avoir des expériences qui te changent et de revenir tout en sachant que le monde qui t'attend à la maison sera différent, tout simplement parce que tu l'es aussi". Une thématique chère au chanteur barbu : déjà l'été dernier, alors qu'on le croisait au Main Square Festival, Yannis Philippakis nous confiait qu'une tournée peut "te foutre en l'air". Mais si ça peut inspirer des chansons comme ce "London Thunder", on prend, et les Foals aussi : ils seront au Cabaret Sauvage le 4 septembre.

Crédits photo : Paul Bergen