JE RECHERCHE
Quand Moby mixait des sons rave

Quand Moby mixait des sons rave

Dans les années 90, les sets de Moby tabassaient bien plus qu'aujourd'hui, ce n'est pas un scoop. Mais Noisey a déterré un mix inédit de 1994, et on se rend compte à quel point le bonhomme était précurseur. 

Dans le cadre de sa série "No Skool Like The Old Skool", Noisey a invité le producteur DB Burkeman, aka DJ DB, aka un des premiers exportateurs de la drum'n'bass british, à partager ses bons souvenirs de raveur. Et vu ce premier numéro, le cofondateur du disquaire Breakbeat Science (le premier magasin à vendre de la drum aux Etats-Unis) en a de bonnes à raconter, comme ici sa première rencontre avec Moby, dont il était "totalement fan" raconte Noisey. Son tube "Go" vient de sortir et le supposé descendant d'Herman Melville (l'auteur de Moby Dick, d'où son nom de scène) a une technique bien à lui pour concocter ses sets : il y mélange techniques de mix classiques et incursions live. De quoi convaincre DJ DB lors de leur rencontre en 1990, et sans doute les spectateurs de ce set enregistré en 1994.

On apprend ensuite que DJ DB a souhaité faire jouer Moby dans ses raves à l'anglaise "Brilliant", où l'on pouvait danser sur du Moby pour 8 dollars. Ces teufs new-yorkaises ont fait un four quelques semaines après leur lancement en 1991. Huit ans plus tard, Moby sortait Play et ses 10 millions de copies vendues. La suite, on la connaît.

Crédits photo : Eleanor Stills