JE RECHERCHE
Ce que vos goûts musicaux révèlent sur le fonctionnement de votre cerveau

Ce que vos goûts musicaux révèlent sur le fonctionnement de votre cerveau

Des chercheurs de l'Université de Cambridge ont publié une étude dans laquelle ils montrent que nos goûts musicaux reflètent le fonctionnement de notre cerveau.

Si on le savait déjà dans une certaine mesure, cette étude vient le confirmer. Des chercheurs de l'Université de Cambridge ont publié une étude qui met notamment en avant le fait que nos goûts musicaux reflètent le fonctionnement de notre cerveau et peuvent donc en dire beaucoup sur notre personnalité. Les psychologistes ont étudié les appétences musicales de 4 000 volontaires qu'ils ont sélectionné à travers des profils Facebook. Ils leurs ont ensuite fait écouter une cinquantaine de titres, comprenant différents styles musicaux, que les volontaires devaient noter. A partir de là, les psychologistes ont divisé les personnes en deux catégories : les "empathiques" et les "systémiques".

Les premiers aiment se concentrer sur les émotions des autres et y répondre, ils préfèrent les musiques détendues telles que le R & B, le rock doux ainsi que le folk. Ils n'aiment pas la musique intense, préférant les chanteurs et compositeurs comme Jeff Buckley, "Hallelujah", Norah Jones, "Come Away With Me", ou "Crazy Little Thing Called Love" de Queen. En revanche, les "systémiques"  aiment analyser les règles et les schémas dans le monde autour d'eux et optent pour des groupes de punk et de métal comme les Sex Pistols, "God save The Queen", Metallica, "Enter Sandman", ou le "Concerto in C" d'Antonio Vivaldi.

 "Bien que les choix musicaux des personnes changent avec le temps, nous avons découvert que les niveaux d'empathie d'une personne ainsi que sa manière de penser prédisent quel type de musique cette dernière va écouter", explique David Greenberg, doctorant. Avant de poursuivre : "En fait, leur style cognitif - selon qu'ils soient plus axés sur l'empathie ou les systèmes - peut être un meilleur prédicteur que leur personnalité sur la musique qu'ils aiment". Les chercheurs estiment que les résultats de cette étude pourraient être utilisés au sein de l'industrie musicale, par exemple par les services de streaming afin d'améliorer leurs playlists. A bon entendeur.