JE RECHERCHE
"Nager à Paris", ou comment barboter au bois de Vincennes

"Nager à Paris", ou comment barboter au bois de Vincennes

Se baigner dans le lac du bois de Vincennes ? C'est bientôt possible.

Au vu des chaleurs des dernières semaines, nos envies du week-end se résument souvent à s'arranger pour que le congélateur soit plein de sorbets mais surtout à trouver une piscine pas trop bondée histoire de faire bronzette. Oui mais dégoter une piscine à Paris peu fréquentée un jour de grand soleil relève du rêve. En effet, le parc aquatique, d'une moyenne d'âge de cinquante ans, ne suit pas la fréquentation en hausse depuis plusieurs années. Face à ce constat, Anne Hidalgo a lancé le plan "Nager à Paris". En tout, 104 mesures seront prises pour redynamiser la baignade à Paris.

bakerok

La construction de quatre nouvelles piscines devrait permettre de désengorger des bassins où les nageurs se bousculent par manque de place. La Porte d'Orléans, la Porte de Bagnolet et la Porte de St-Ouen auront chacune une piscine à proximité dans le courant de l'année 2019. La quatrième devrait être rue Eblé dans le 7ème arrondissement mais nous ne connaissons pas encore l'année de livraison car l'étude de faisabilité du projet est toujours en cours.

Plus exotique (voire aventureux), "Nager à Paris" prévoit la réhabilitation de la baignade en extérieur. Si faire trempette dans la Seine n'est pas pour tout de suite -- Jacques Chirac avait pourtant promis, en 88, que « dans cinq ans, on pourra à nouveau se baigner dans la Seine. Et je serai le premier à le faire » --, d'autres spots vont être mis à la disposition des nageurs. Le projet va ainsi permettre l'ouverture de bassins extérieurs dont un au lac Daumesnil (dans le bois de Vincennes, donc) et un autre plus familial au bord du bassin de la Villette. 150 millions d'euros ont été débloqués pour créer de nouvelles piscines mais aussi à rénover le parc déjà existant... Mais n'imaginez pas pouvoir en profiter dès cet été : le temps de dépolluer les bassins extérieurs ou de rénover nos vieilles piscines, on ne se baignera pas au bois de Vincennes avant au moins 2020.