JE RECHERCHE
Le vélo est-il l'avenir de l'homme ?

Le vélo est-il l'avenir de l'homme ?

Fixies, pliants, VTT, le vélo fait de plus en plus d'adeptes et est en passe de devenir le moyen de transport par excellence. Greenroom vous explique pourquoi.

« A vélo dans Paris on dépasse les taxis ». Ces paroles désuètes tirées de "La complainte de l'heure de pointe" de Joe Dassin expliquent en partie l'engouement d'un nombre croissant de citadins pour préférer le vélo comme mode de transport occasionnel voire quotidien. « Vélotaffeurs », tels que sont surnommés les travailleurs qui enfourchent leur monture pour se rendre au travail, frimeurs adeptes du fixie ou sportifs qui ne considèrent le vélo que comme un moyen de s'échapper de la ville pour des contrées plus aventureuses, toujours est-il que ce deux-roues est devenu au fil des mois une véritable tendance.

On ne compte plus les réparateurs qui ouvrent leurs portes sur Paris et les initiatives alternatives qui pullulent pour sensibiliser les citadins sur ce moyen de transport – en 2006, la France comptait sept ateliers de réparation de vélo contre 120 en 2013, comme nous l'expliquent Aline Danappe et Romain Denoyer, porte-paroles de l'Heureux Cyclage. Il y a un mois, le Conseil national des professions du cycle (CNPC), aidés d'Univelo et de la Fédération Professionnelle des Entreprises du Sport et des Loisirs (FDPS) publiait son bilan 2014 de l'industrie du vélo. Ce dernier est sans équivoque. Les ventes de cycles, d’équipements et d’accessoires ont progressé de 7,5 % pour atteindre un chiffre d'affaires total de 1,616 milliard d'euros. Les ventes de vélos ont augmenté de 7% par rapport à l'année précédente. Concrètement, 2 977 600 vélos ont été vendus en France durant l'année qui vient de s'écouler. De même, les ventes d’équipements et d’accessoires (antivols, pompes, casques, textiles, roues, etc…) pour cycles sont en hausse de 6% par rapport à 2013.

man-person-summer-driving

C'est que le vélo possède de nombreux avantages. En ville, il reste le moyen de transport le moins cher en comparaison avec la voiture et le scooter. Les frais engendrés pour sa réparation et son stationnement demeurent également moindres. Le faible coût financier est "l'argument qui décide le plus de personnes", précise à Libération Geneviève Laferrère, vice-présidente de la Fédération française des usagers de la bicyclette (Fub). Mais pas que. Le vélo est également un moyen de transport rapide pour relier un point à un autre. L'Ademe – Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Ecologie – rappelle sur son site que sur une distance courte, soit moins de 5 km, "le vélo est plus rapide et supprime les problèmes de stationnement. En outre, 50 % des trajets en ville font moins de 3 km. Un cycliste roule en moyenne à 15 km/h en ville, contre 14 km/h pour une voiture". De quoi vous motiver à lâcher votre vieille auto au profit d'un beau vélo.

Outre ces deux aspects, la bicyclette est bonne pour votre santé – à condition que vous pensiez au masque lors de trop longs déplacements au milieu des voitures . Vous pouvez ainsi déculpabiliser lors de soirées lourdes en nourriture et en boissons fantaisies si vous savez que vous regagnez votre demeure à vélo. Enfin, comme le rappellent Aline Danappe et Romain Denoyer, le vélo engendre le partage et la solidarité. Heureux Cyclage, réseau d'ateliers vélo participatifs et solidaires, qui regroupe 69 ateliers adhérents répartis en France et en Belgique, "a vocation à mettre tout le monde à vélo". Au sein de leur ateliers, dont la fréquentation est en constante augmentation, "des vieux et des jeunes - adeptes des fixies et vélos vintage - pratiquants du vélo se côtoient". A l'occasion de l'ouverture de la semaine du développement durable et du vélo, Greenroom vous livre ses spots et initiatives préférées pour tout cycliste aguerri.

tumblr_nikzgseUxL1qg8wy3o1_1280En selle Marcel et 18 Vélo Vintage

Le lieu où dégoter le parfait fixie, celui qu fera pâlir d'envie vos amis et que vous exhiberez avec fierté dans les rues de Paris. Dans un registre plus vintage, vous pouvez chiner des vélos rares (photo ci-contre) chez 18 Vélo Vintage, une boutique ouverte par deux amis d'enfance, Eddy et Hugo, et spécialisée dans les vélos des années 70 et 80.

En selle Marcel, 40 rue Tiquetonne, 75002 Paris. Plus d'infos ici.

18 Vélo Vintage, 58 rue du ruisseau, 75018 Paris. Plus d'infos ici.

La Cyclofficine

Cette association créée en 2010 se présente comme un ensemble d'ateliers vélos coopératifs. Plus précisément, apprend-t-on dans un article du Monde, elle «se fixe pour objectif d'enseigner les gestes élémentaires, de façon que chacun apprenne à se débrouiller ». La Cyclofficine possède trois locaux, à Ivry, Pantin et Paris et dont le dernier en date vient d'ouvrir dans le XXème arrondissement.

Cyclofficine de Paris, 15 rue Pierre Bonnard, 75020 Paris. Plus d'infos ici.

La Vélorution

L'antre de l'économie du partage et de la solidarité. L'atelier Vélorution, contraction plutôt balourde des termes vélo et révolution, propose à n'importe quel cycliste de venir réparer sa monture gratuitement. Vous y trouverez donc à disposition tous les outils et pièces manquantes nécessaires pour vous remettre en selle. De plus, la Vélorution en tant que telle est "une organisation qui vise à dénoncer les politiques gouvernementales et municipales en faveur de l’auto-moto ; de reprendre la rue à vélo, avec en particulier une manifestation mensuelle". La prochaine Vélorution universelle aura lieu à Bruxelles du 9 au 12 juillet prochain.

velorution

Atelier Vélorution, à la Maison du Vélo, 6 rue Jacques Cœur, 75004 Paris. Plus d'infos ici.

Update : Les cyclistes vont enfin pouvoir écouter de la musique en toute sécurité avec ce casque Safe + Sound. Le principe est simple mais encore fallait-il y penser. Gemma Roper, étudiante au Royal College of Art de Londres, a conçu des écouteurs qui, en se clippant sur le casque de vélo, permetent d'écouter de la musique tout en entendant les bruits de la route. Safe + Sound est modulable, c'est-à-dire qu'une fois descendu de sa selle il est possible de monter les écouteurs sur un arceau pour en faire un vrai casque. Le tout avec un beau design épuré, Safe + Sound risque de devenir rapidement un outil indispensable.