JE RECHERCHE
L'album de la semaine : Laurent Garnier - "La HOME box"

L'album de la semaine : Laurent Garnier - "La HOME box"

La légende de la French Touch Laurent Garnier sort ce lundi son nouvel album, La Homebox. Un opus délivrant une house langoureuse et douce comme un été chaud.

Le revoilà. Laurent Garnier, légende indétrônable de la French Touch, gars indubitablement sympathique en dépit d’un parcours qui aurait donné la grosse tête à plus d’un et travailleur acharné, sort ce lundi son nouvel album. La Homebox, concentré de house hyper sensuelle et délicate, comptabilisant ainsi dix albums, sans oublier son bouquin Electrochoc, véritable bible pour tout passionné de musique électronique.

Alors qu’y a-t-il sur ce nouvel opus ? Du neuf et de l’ancien puisque la Homebox comprend des morceaux déjà sortis sur cinq maxis en 2014, mais aussi des inédits et deux remixes, pour dix morceaux au total. "Depuis quinze ans environ, les gens consomment la musique de manière très différente. La seule chose qui n’a pas changé, c’est le format album et je trouvais cela très archaïque", expliquait ainsi récemment le DJ et désormais producteur à Green Room.

Ce qui frappe avant tout sur la HOME box, ce sont ces lignes de basses sourdes et lourdes, qui ricochent d'un bout à l'autre nos boîtes crâniennes, faisant alors poindre une sensation indéfinissable, de la chaleur certes mais aussi comme un engourdissement par lequel on se laisse happer sans résister. Il en va ainsi du sexy "Psyché-Delia" ou encore de "ENCHANTé", avec ses claps qui rythment nos pieds, nos hanches et nos têtes. L’ambiance se fait plus inquiétante dans le très bien mené "The Rise & Fall Of The Donkey Dog" qui va tout en crescendo. Nos poitrines se serrent d’une peur aux raisons inconnues, on se sent soulevé dans les airs.

Une track qui initie un second mouvement dans l’album, après deux premiers morceaux attirants et accueillants comme pour mieux séduire nos oreilles avant de les malmener un peu. Avec plaisir. Bien que la recette semble répétitive sur les morceaux suivants. Et soudain, c'est un petit voyage dans le temps que nous offre target="_blank">Laurent Garnier avec un son bien plus plus old school sur "Bang", où l’on croit sentir la figure tutélaire de Frankie Knuckles et sa célèbre house venue de Chicago. On aime moins en revanche, les sonorités vaguement africaines des percu dans "Boom", laissant l'impression d'une écoute en montagnes russes, entre enthousiasme et indifférence selon les morceaux. Et finalement un album plutôt plaisant, bien que pas franchement révolutionnaire.

la HOME box

Laurent Garnier

  • Label: Basic Groove Publishing
  • Sortie: 18/05/2015
  • Note: