JE RECHERCHE
Eminem et Tech N9ne : leurs conseils d'écriture aux apprentis rappeurs

Eminem et Tech N9ne : leurs conseils d'écriture aux apprentis rappeurs

En interview croisée pour promouvoir leur nouveau morceau "Speedom / Worldwide Choppers 2", Eminem et TechN9ne se sont exprimés sur leur collaboration, et ont dispensé leurs conseils avisés aux rappeurs débutants.

Depuis plusieurs années, les tutoriaux pour rappeurs en herbe fleurissent sur Internet. Des sites amateurs comme flocabulary.com ou rappingmanual.com s'en sont même fait une spécialité. Et sur le forum du célèbre site Français Booska P, nombreux sont les passionnés de hip hop qui demandent de l'aide, et des conseils d’écriture. A commencer par les admirateurs d'Eminem, très présents sur Youtube: on y trouve plusieurs dizaines de milliers de vidéos qui proposent leurs techniques et leurs conseils pour rapper aussi vite (et bien) que Marshall Mathers. Et lorsqu'il accorde des interviews, the real slim shady est souvent confronté à la même sempiternelle question "quel conseil donneriez vous à quelqu'un qui souhaite percer dans le rap ?".

Eminem évoque souvent le fait de parler de ce que l'on connaît, se référant à ces thématiques de "l'authenticité" et de la "street crediblity" chères aux rappeurs. Il y a quelques années, au summum de son succès, il insistait également sur l'importance de se renouveler constamment: "Si ta musique ne mûrit pas, oublie. Tu peux aussi bien arrêter d'en faire, parce que c 'est comme ça que les artistes perdent peu à peu leur élan, et c'est ainsi que le public cesse de s’intéresser à eux et à leur carrière. C'est précisément quand ils ne grandissent pas. Quand on écoute leur nouvel album, et qu'on est incapable de dire ce qui les distingue de leur dernier opus".

Lundi dernier, Eminem et le rappeur Tech N9ne étaient réunis dans l’émission "Sway In The Morning". Animée par Sway Calloway, ex-artiste hip hop et animateur culte de MTV, l’émission est diffusée sur Shade 45, chaîne satellite fondée par Eminem lui même en 2004. Lundi 20 Avril 2015, TechN9ne et Eminem y faisaient la promotion de leur dernier morceau "Speedom (Worldwide choppers 2)" sorti en début de semaine.

Tech N9ne débute l'interview en revenant sur sa prolifique carrière underground, et ses 15 albums précédents. Le rappeur de Kansas City a ensuite répété à quel point il était honoré de collaborer avec Marshall Mathers. "Personne n'y croyait!", a t-il lancé en riant.

Eminem, modeste, répond alors "je ne vois même pas en quoi c’était difficile à croire. Mec, je suis fan de Tech depuis bien longtemps. Chaque chose vient en son temps, et là, le moment était parfaitement choisi pour une collaboration".

A cette occasion, les deux artistes ont aussi donné une mini-masterclass à leurs fans, qui n'ont pas manqué de citer des passages de l'interview sur les réseaux sociaux. Interrogés sur leurs processus d’écriture -- aussi bien sur ce morceau précis que durant leurs carrières solo respectives -- Tech N9ne et Eminem, dont le premier featuring date de 1999, ont dispensé leur précieux conseils. Tech N9ne, qui doit son nom scène à la Tec-9, une arme automatique, du fait de son débit extrêmement rapide, a affirmé être souvent sollicité par des rappeurs débutants cherchant à reproduire son flow. Surprenant le présentateur, il confie alors être un fervent utilisateur de... Google: "Je m'assieds, et j'attends. Dans mon salon, j'attends les mots, et cela vient toujours. Et ensuite, j'utilise Google. J'aime faire appel à Google, pour être sûr que j'utilise les mots dans le bon contexte. Les mots se présentent à moi, ils me viennent à l'esprit, et je me dis, m****, qui me met ces mots là en tête?".

Plus technique et davantage pédagogue, Eminem, joint par téléphone, a quant à lui souligné l'importance de se familiariser avec les mots et leurs sons, avant même d’envisager d’écrire des punchlines. Il conseille à tous les apprentis rappeurs de lire leurs textes à voix basse, pour se les approprier au mieux. "Mon approche est certainement similaire. Genre, je pars d'une phrase de départ, et j'essaye de m'en sortir avec ça. Je murmure les mots pour moi même, jusqu'à trouver les bons, ceux que je souhaite utiliser. Parfois, un mot surgit dans ma tête, et je me dis 'what the f***?'. Je prends chaque mot, le déplace avec mon stylo, je me dis 'OK, ce mot va plutôt ici'. C'est comme un puzzle, où il faut assembler les phrases peu à peu, par étape."

Tech N9ne a alors ajouté, sourire aux lèvres: "le processus d'écriture revient parfois à un jeu de roulette russe, tu sais. J'ai un nombre de mots au départ, et je ne sais pas ce qui va sortir quand je tâtonne. Je ne sais pas toujours où ça me mène, mais c'est toujours un challenge".

Écouter l'interview complète:

Mélanie Mendelewitsch