JE RECHERCHE
Bike Shed : quand la moto fait son show

Bike Shed : quand la moto fait son show

Véritable célébration de la moto customisée, le Bike Shed Motorcycle Club rassemble pendant deux jours préparateurs, artistes, photographes, affichistes, designers du monde entier, tous unis par une passion commune : les belles motos. La première édition de l’année se tiendra au Carreau du Temple, les 11 et 12 avril prochains. Une scène rétro moderne pour des café racers, scramblers, trackers et autres bobbers version 2015.

Difficile de ne pas remarquer que les motos vintages et autres Café Racers se font de plus en plus nombreuses dans les rues des grandes villes, chevauchées par d’élégants ton-up boys (comme on disait dans les années 50) et autres rockers en cuir lustrés et barbe bien taillée. Mais le plus souvent, ce ne sont pas de simples motos anciennes, dépouillées de tout superflu et aux moteurs trafiqués pour atteindre une puissance optimale, ce sont souvent des engins amoureusement réinventés, simplifiés, customisés par leurs propriétaires passionnés, des bécanes reconnaissables par leur style rétro unique, leurs selles monoplaces, leurs guidons bas, leurs carénages et réservoirs faits main.

Hier l’apanage de quelques mécaniciens expérimentés, l’univers de la « prépa », de la transformation  et de la customisation en d’autres termes, se popularise. Ce week-end à Paris un salon lui est même dédié : le Bike Shed. Un nom que l’on peut traduire par « la remise à deux roues ».

bike shed ducati crop

A l’origine du Bike Shed Motorcycle Club, qui est devenu bien plus qu’une concentration de bikers, un groupe d'amis, issus du monde des médias, de la pub et de la production audiovisuelle basés à Londres, ville où la culture moto a toujours été importante. Des personnalités unies par l’esprit communautaire et épris d’aventures et de liberté. Tous partageaient ce désir commun de célébrer, en un lieu donné, leur amour inconditionnel pour la culture motocyclette. L’idée de créer un événement s’est rapidement imposée comme une évidence. "Nous voulions créer et proposer un lieu commun où chacun pourrait offrir ses histoires et sa créativité", précise Loïc, l’un des organisateurs de l’évènement aux côtés de Tim et Gareth. "Nous souhaitions profiter de nos connaissances en matière d’organisation et mettre notre savoir-faire au service d’autres bikers afin de partager tous ensemble le meilleur de nos expériences".

Pari relevé puisque depuis mai 2013, date de la première édition qui s’est tenue sans grande surprise à Londres, le Bike Shed s’installe un peu partout dans le monde, fixe régulièrement des rendez-vous et se fait le théâtre de toujours plus d’échanges et de rencontres, dans une ambiance branchée et finalement assez bon chic et bon genre. L’événement mêle avec aisance tatoué(e)s distingué(e)s, hipsters stylés, dandies BCBG et autres faux bûcherons des beaux quartiers, sans oublier quelques vrais rockers. On est loin de l’image de rébellion que la moto et les motards ont longtemps eu. Mais tous sont d’authentiques riders passionnés.

bike shed vue d'ensemble crop

Au Carreau du Temple, les reines du show restent cependant les bécanes, exposées, vénérées, honorées comme des objets de culte. Elles y sont adorées telles des divinités. Le Bike Shed c’est aussi l’occasion de proposer aux visiteurs un discours différent sur la moto. "Nous offrons une autre vision du deux roues, loin de l’image véhiculée par la presse spécialisée, obsédée par la performance, la vitesse, la technologie ou la dernière machine en date. Nous nous adressons aussi aux non-bikers et nous les invitons à regarder les motos comme on regarde de l’art" insiste Loïc. "L’univers de la prépa traduit une volonté réelle d’échapper aux modes actuelles, à l’ambiance 2.0 généralisée, pour revenir vers d’autres valeurs, tournées vers la transmission et l'authenticité. La plupart des personnes qui participent ou qui visitent le Bike Shed cherchent à exprimer leur ADN à travers les objets, une façon d’exprimer ce qu’ils sont à l’intérieur d’eux-mêmes. Beaucoup d’entre eux veulent des histoires vraies, des expériences vécues plutôt que du virtuel. La moto est pour cela une incroyable source d’anecdotes."

bike shed motos motos crop

Samedi et dimanche, au Carreau du Temple, Triumph, Ducati, Moto Guzzi, Honda, Deus, Kawasaki, BMW et autres splendides Harley Davidson, prendront place parmi les babers shops, les stands mode et les bars à burgers. Et les visiteurs, qu’ils viennent en deux roues, à pieds ou en métro, seront comme à chaque édition de plus en plus nombreux, de plus en plus jeunes, la mixité et la parité seront respectées et les familles n’hésiteront pas à venir passer du temps avec les enfants (l’entrée est gratuite pour les moins de 16 ans.)
Londres, Los Angeles, Berlin et Barcelone… Le Bike Shed a déjà prévu son road book de l’année. En attendant, c’est bien à Paris que le rendez-vous est fixé ce week-end. En attendant des éditions dans d’autres grandes villes de France ? Il y aurait des amateurs en tout cas.

bike shed barbier crop

Carreau du Temple.
4 Rue Eugène Spuller
Paris 3ème.
Samedi, 10 heures – 22 heures. Dimanche, 10 heures – 18 heures.
Entrée 15 euros. Gratuit pour les – de 16 ans.

affiche the bike shed

Texte : Julie-Anne Amiard