JE RECHERCHE
Fauve, FKA twigs, Caribou... Ces artistes qui ont eu des problèmes avec leur nom

Fauve, FKA twigs, Caribou... Ces artistes qui ont eu des problèmes avec leur nom

Un nom de groupe, tout le monde en conviendra, c'est très important : on ne véhicule pas le même message à son public en s'appelant Asgeir ("ça vient du Grand Nord"), Alt-J ("des petits geeks de la musique qui aiment les symboles triangulaires") ou Salut C'est Cool. Il est donc primordial de bien le choisir et de faire en sorte de ne pas en changer. C'est pourtant ce qui est arrivé à de célèbres groupes ou musiciens comme Led Zeppelin, Caribou ou Linkin Park, contre leur gré évidemment. Anecdotes et explications.

Caribou, "Handsome Dick" et gros ours

Quand quelqu'un crée un groupe et publie ses premiers morceaux, il en dépose le nom à la Sacem. Pour l'instant tout le monde suit. Le hic ? Déjà, la Sacem ne concerne que la France, il est difficile de prévoir qu'une marque de tongs cubaine a eu la même idée marketing que vous au moment de baptiser ses pompes (cela dit, c'est peut-être le moment de s'inquiéter niveau créativité si votre nom de groupe sonne comme une pub pour sandales, mais ça c'est un autre sujet). De plus, quiconque est en droit d'attaquer s'il trouve que son propre groupe ou entreprise a un nom un peu trop proche du vôtre. Pour les Pony Pony Run Run, le problème est double : non seulement la marque qui les attaque est japonaise et le nom de leur variété de nouille est exactement identique à celui du groupe.

Tristesse … Pony Pony Run Run doit changer de nom suite à un long procès perdu face à une marque de nouilles japonaise....

Posted by Pony pony run run on mercredi 1 avril 2015

 

Handsome_Dick_Manitoba_at_the_2009_Tribeca_Film_FestivalC'est énorme, et c'est normal : il s'agit en fait d'un joli poisson d'avril. Mais concernant le nom de Caribou, tout ce que l'on va vous raconter là est bien réel (si si). Les deux premiers albums de Dan Snaith étaient en effet signés Manitoba, du nom d'une province canadienne proche de son Ontario natal. Sauf que le leader d'un groupe punk de New-York, The Dictators, s'appelle Richard "Handsome Dick" Manitoba (en photo ci-contre). Dan Snaith, menacé par Handsome Dick Manitoba, s'est dépêché de trouver un nouveau pseudo, Caribou, nom qu'un ours lui aurait soufflé au milieu d'une (longue) nuit.

Plus récemment, Fauve ≠ était en prise avec Nicolas Julliard, un artiste suisse nommé Fauve depuis 2004. Et si la situation de Caribou et ses visions d'ours peut faire sourire, ce compositeur pop n'a pas vraiment apprécié de se faire piquer son identité artistique. Dans une lettre publiée par Les Inrocks, il déclare : "Ce soir, je viens de chanter pour la dernière fois sous le nom de Fauve. Ce nom d’artiste n’est plus le mien. (...) Bien sûr, mes ventes de disques se comptent en milliers d’exemplaires, pas en millions. Succès trop confidentiel pour inspirer le respect. 

Malgré mes demandes répétées, alors qu’il n’existe encore que par deux vidéos, le collectif français ne voit pas la nécessité de changer de nom. Et tandis que son succès va croissant, la confusion que je redoutais s’installe. Des chroniqueurs confondent l’un et l’autre. Dans la rue, des gens m’arrêtent pour me féliciter, croyant reconnaître l’auteur invisible de “Kané” ou de “Nuits fauves”. Je passe sur la souffrance quotidienne de voir grandir le phénomène, l’humiliation de se voir proposer de faire leur première partie, “parce que Fauve et Fauve, ça serait rigolo”.

Au delà de ce que je vis comme une dépossession profonde, je m’interroge. Un nom d’artiste, unique et précieux, est-il aujourd’hui soumis au régime du libéralisme le plus sauvage, à la loi du plus fort? Qui n’a pas les moyens d’engager des démarches juridiques peut-il se faire voler ce nom avec lequel il vit depuis dix ans, ce nom qui devient prénom à force d’être assimilé à soi? Oui, Fauve ≠ a tué Fauve. Ma musique vivra, ailleurs, sous un autre nom. Il y a du sang, sur la pochette de leur album. Ne cherchez pas plus loin".

Les sœurs Linda et Laura Good doivent ressentir la même chose, elles qui officient depuis le début des années 90 sous le pseudo The Twigs, aujourd'hui largement associé à Tahliah Barnett, alias FKA Twigs. Pourtant, la fiancée de Robert Pattinson a, à la différence de Fauve ≠ visiblement, entamé des démarches dès 2013 pour dédommager les deux sœurs (la chanteuse s'appelait Twigs à l'époque et leur a signé un chèque de 15 000 dollars). En 2014, les The Twigs attaquent Tahliah Barnett qui se voit obligée de transformer son nom en FKA Twigs, pour "formerly known as Twigs". Aujourd'hui, le procès est toujours en cours : FKA assure que rajouter quelques lettres à son nom, comme l'ont fait Dinosaur Jr. (autrefois Dinosaur tout court) ou blink-182 (anciennement Blink), suffit amplement.

Des problèmes qui ne datent pas d'hier

Déjà en 1968, ça se chamaillait autour des noms de groupes. Après le départ d'Eric Clapton et Jeff Beck de Yardbirds, Jimmy Page se retrouve à être la seule star dans le groupe et décide d'en faire SON projet. Sauf qu'il ne s'agit pas de SON nom : quand il fonde The New Yardbirds, les anciens membres de la formation l'attaquent en justice. Retour à la case départ, Jimmy Page doit trouver un petit nom pour son nouveau projet. Keith Moon, le batteur de The Who, se moque gentiment de l'idée en qualifiant l'embryon de groupe de "lead balloon", une expression désignant quelque chose perdue d'avance. Lead Balloon deviendra Led Zeppelin et contredira largement Keith Moon.

Led1

Pour d'autres, le changement n'est pas aussi radical. Death From Above, alors souvent raccourci en "DFA", a dû rajouter un 1979 (la date de naissance du batteur) à la fin de son nom pour éviter toute confusion avec DFA Records, le label de James Murphy. Santogold s'est quant à elle changée en Santigold à cause d'un obscur bijoutier-réalisateur, Santo Gold. Linkin Park, enfin, souhaitaient s'appeler Hybrid Theory. Sauf qu'un groupe nommé Hybrid a commencé à râler alors Chester Bennington et ses copains ont cherché des alternatives. Leur première envie, Lincoln Park, du nom d'un parc de Chicago, coûtait trop cher en nom de domaine sur le net. Qu'à cela ne tienne, ce sera Linkin Park. A noter que leur premier album sorti en 2000 s'appelle Hybrid Theory. Vous avez dit têtu ?

Certains groupes ont enfin dû faire des exceptions en fonction des pays. Ainsi, Suede s'appelle The London Suede et The Charlatans deviennent The Charlatans UK aux Etats-Unis à cause d'autres groupes, tandis que The Raconteurs se transforment en The Saboteurs quand ils passent en Australie.

Si on résume...

D'un point de vu légal, un groupe n'a pas le droit de prendre le nom d'une marque connue et déposée (adieu le Coca-Cola Band ou les Danone Girls). Si vous décidez de vous donner un nom "réaliste", type Philippe Katerine (Philippe Blanchard à la ville), il faut mieux passer un petit coup de fil aux homonymes pour s'arranger avec eux. Il est également conseillé de faire la chasse aux groupes similaires en amont : un coup de Google et les groupes existants ayant eu la même idée de nom que vous sont vite démasqués. A moins que, comme Fauve, on décide de ne rien avoir à en faire.

Crédits photo : Mari Sarai