JE RECHERCHE
A-Trak révèle les petits secrets de Kanye West

A-Trak révèle les petits secrets de Kanye West

Entre 2004 et 2008, A-Trak était DJ pour la tournée de Kanye West : de quoi apprendre quelques trucs sur le rappeur le plus mégalo du game... Qui ne connaissait toujours pas Daft Punk un an après la sortie de Human After All

Confidences de tour-bus, petites combines de production et coupes budgétaires du label : quand on partage plusieurs tournée avec Kanye West, on a de quoi raconter. C'est ce qu'a fait le DJ québécois A-Trak en annotant plusieurs titres de Mr Kardashian, comme "Stronger", "Robo Cop" ou "Gold Digger", sur lesquelles il a travaillé, via le site Genius (il y a quelques temps, Rick Rubin a fait de même, une tendance à surveiller donc). Alain Macklovitch (le vrai nom d'A-Trak) ne se contente pas d'expliquer les paroles. On apprend ainsi que Kanye West ne connaissait absolument pas les Daft Punk en 2006. Bizarre quand on sait que Kanye a samplé les Daft sur son morceau "Stronger" un an plus tard seulement : "Je lui ai donné ce sample. Je suis le coupable. Et je ne voulais pas qu'il le sample, c'est pour ça que c'est drôle. C'est arrivé parce que Swizz Beats avait samplé 'Technologic' pour le titre de Busta Rhymes 'Touch It'. Nous étions en tournée en Europe en 2006, à passer beaucoup de temps dans le bus à écouter la radio. Kanye a entendu 'Touch It' et a trouvé le beat cool. J'ai dit 'il a juste repris Daft Punk'. Et il a répondu 'qui ?'. Je ne pouvais pas croire que Kanye n'avait jamais entendu parlé de Daft Punk", écrit A-Trak. Et on comprend son étonnement : à l'époque, le duo masqué avait pourtant sorti un tas de tubes, de "Da Funk" à "Technologic" en passant par "Around The World", "One More Time" ou "Harder, Better, Faster, Stronger".

A-Trak révèle également que le morceau "Gold Diggers" a bien failli ne pas voir le jour : A-Trak avait préparé les samples et l'instru, Kanye avait les paroles... Mais Def Jam ne voulait plus payer l'avion pour que le DJ rejoigne Los Angeles afin d'enregistrer le titre (Kanye est dépensier quand il prépare un album, rien de bien étonnant). Le rappeur a fini par payer lui-même les billets d'avion pour que ce tube soit enfin gravé dans le marbre.

Pour plus de petites histoires signées A-Trak, c'est sur le site de Genius (en anglais) que ça se passe.