JE RECHERCHE
En cas d'invasion de zombies, où se cacher ? Une étude répond à la question

En cas d'invasion de zombies, où se cacher ? Une étude répond à la question

A chaque fin d'épisode de The Walking Dead, la même interrogation : et moi, où est-ce que je me cacherais si des zombies affamés envahissaient ma région ? Une très sérieuse (oui oui) étude américaine, repérée par Les Inrocks, s'est penchée sur la question. 

Une prison, c'est bien pratique mais un peu austère. Un ranch isolé en pleine campagne, agréable mais pas forcément sécurisé. Un terminus de voies ferrées, pourquoi pas, mais attention aux indigestions (mauvaise blague assumée). Mais alors où se réfugier en cas d'apocalypse zombie ? Un groupe d'universitaires américains ont présenté à la prestigieuse American Physical Society tout un tas de conjectures pour répondre à la question fatidique, en se concentrant uniquement sur les Etats-Unis. Résultat, adieu forêts et plages, c'est dans les Montagnes Rocheuses que les Américains auraient le plus de chance de survie. La raison est plutôt simple : plus un endroit est peuplé, plus l'épidémie se propagera vite. Ainsi, selon leurs calculs, New-York ne tiendrait qu'une seule journée avant de totalement tomber sous les chicots en mauvais état des morts-vivants, tandis que, entre le terrain accidenté et le vide démographique, les habitants Wyoming couleraient des jours heureux.

Forcément, l'idée d'étudier la probabilité d'une attaque de morts-vivants et les conséquences sur les Etats-Unis prête à sourire -- même si le Pentagone a déjà préparé un officiel plan de défense anti-zombies. Mais ces calculs peuvent être facilement adaptés à n'importe quelle épidémie de grande ampleur transmise par l'homme (dont Ebola). Et cela permet de comprendre que les héros de The Walking Dead... Ont tout faux.