JE RECHERCHE
Die Antwoord par Roger Ballen, l'évidence d'une collaboration

Die Antwoord par Roger Ballen, l'évidence d'une collaboration

Le photographe sud-africain Roger Ballen a sorti un livre de photos du groupe Die Antwoord. Une sortie qui n'est pas nouvelle mais qu'on se plaît à redécouvrir.

Certaines pépites peuvent passer au travers des mailles du filet. Heureusement, parfois, lors d'un pluvieux vendredi, on se perd dans les limbes d'Internet. D'où l'on revient avec quelques découvertes non négligeables. Il y a plus d'un an, le photographe sud-africain Roger Ballen, dont on connaît le penchant pour les personnages marginaux, situés à la frontière, a sorti un livre de photographies consacrées au groupe inclassable Die Antwoord.

Si leur collaboration paraît évidente a posteriori, elle a mis quelques années à se mettre en place, comme l'atteste une interview que le photographe a accordé à Vice. Il explique que Yo-Landi l'avait contacté en 2005, via un email, lui expliquant qu'elle aimait son travail et souhaitait qu'ils collaborent d'une façon ou d'une autre. Une envie quelque peu calmée par la réponse de Roger Ballen : "Je ne vous connais pas, je ne fais pas vraiment de la vidéo et je suis à Johannesburg" (alors que le duo se trouvait à l'époque à Cape Town).

Loin d'être résigné, Die Antwoord a commencé à utiliser les visuels du photographe. Rober Ballen en a eu connaissance et a donc revu sa copie, acceptant de rencontrer le groupe en 2010. Le photographe travaillait à ce moment-là sur un projet, Asylum Of The Birds, dans une sorte d'auberge emplie d'oiseaux en liberté dans laquelle allaient et venaient des personnes qui vivaient et dormaient à leurs côtés. Conquis par l'endroit, Ninja et Yo-Landi ont accepté d'y tourner un clip avec Roger Ballen, "I Fink U Freeky". Une vidéo tournée "pendant 5 jours dans un entrepôt de Johannesburg" avec pour décor"des vieux matelas, des coussins, des poupées au fond de poubelles et même des poubelles". Une esthétique habituelle chez Roger Ballen. Outre le clip, cette rencontre a donné lieu à quelques clichés en noir et blanc, regroupés dans un livre, qui laissent toute la liberté à Die Antwoord d'exprimer ses excès et mettent en lumière sa puissance au même titre que sa vulnérabilité.

dia antwoord pigeons