JE RECHERCHE
Prêts pour le Weather Winter ? Voilà notre guide de survie

Prêts pour le Weather Winter ? Voilà notre guide de survie

Parce que faire la fête toute la nuit au son des meilleurs DJs techno requiert un chouia de préparation, petit résumé de ce qui vous attend demain au Weather Winter. 

Le conseil Captain Obvious : en février, il fait froid

C'est une des particularités du Weather Winter : à part ceux qui ont déjà leur place, personne ne connaît le lieu de la fête avant le tout dernier moment (en l'occurrence, le matin même des festivités, le samedi 21 février). Et même si c'est un secret de polichinelle, hors de question ici de trahir l'esprit de la soirée en vendant la mèche. Mais, et c'était un peu évident, le festival a donné quelques indices : l'édition hiver du Weather Festival (le début de la programmation de la version été 2015 a d'ailleurs été annoncé cette semaine) prendra place dans un lieu couvert, une "warehouse encore jamais exploitée", à "Paris intra-muros". Vu que l'on parle de warehouse, d'entrepôt pour les anglophobes, personne ne s'attend à le trouver en plein milieu de la capitale. Et qui dit périph', dit jolis courants d'air frisquets jamais arrêtés par de hauts immeubles. Alors on se prévoit fissa une jolie tenue de fête confortable et légère (il va faire chaud là-dedans), des chaussures plates et un coupe-vent pour le trajet du retour à la maison. Pour stocker tout ça, 5000 casiers à code seront à la disposition des festivaliers. On ne le répétera jamais assez : sortir sans écharpe ou dormir sans chaussettes, voilà comment attraper une grippe.

tumblr_mqvbt7eNbm1qhmz3bo1_500

UPDATE : Ça y est, les organisateurs du Weather Winter viennent d'annoncer le lieu où des milliers de personnes feront la fête demain soir. Il s'agit du Paris Event Center, au 20 avenue de la Porte de la Villette, Paris 19.

Savoir qui aller voir

  • Les légendes de Détroit

Cette année, le Weather Winter aura un doux parfum de Détroit, d'Underground Resistance et de nineties... Pas moins de trois icônes de la techno de Détroit seront en effet présents ce samedi 21 février, on a nommé Derrick May, Robert Hood et Kenny Larkin. Et ça pourra ressembler à ça :

Rendez-vous sur la scène 1 de 21h à 23h30 pour Kenny Larkin et de 4h30 à 8h pour Derrick May suivi de Robert Hood. 

  • Les légendes made in France

Côté DJs avec de l'expérience, il y aura également de quoi piocher parmi les frenchies. A croire que le Weather Winter 2015 a voulu tabler presqu'uniquement sur des valeurs sûres et la maturité (certains indélicats parlent même de "papys" sur Facebook, mais on n'est pas comme ça). On retrouvera donc demain notre Laurent Garnier national, accompagné de ses compatriotes DJ Deep et Francois X.

Laurent Garnier s'occupera de la scène 2 de 4h30 à 7h30, tandis que DJ Deep et Francois X officieront sur la scène 1, respectivement de 23h30 à 1h30 et de 2h30 à 4h30.

  • Les lives

C'est bien mignon les DJ-sets, mais une pause live peut faire du bien après quelques heures de danse endiablée, l'occasion d'apprécier la technique -- en faisant, peut-être, semblant de tout comprendre. Ainsi, les chanceux ayant réussi à avoir une place (à chaque vague de vente, les tickets se sont arrachés en quelques minutes) pourront assister à un live international, où le Canadien Mathew Jonson rencontrera les deux Suédois de Minilogue. Côté techno française, Point G et DJ Zadig se chargeront de lives d'une heure sur les scènes 1 et 2.

Mathew Jonson s'alliera avec les Minilogue de 3h30 à 4h30 sur la scène 2, tandis que Point G sera de minuit à 1h sur la scène 1 et DJ Zadig de 1h30 à 2h30 sur la scène 2.

  • Les jeunots

Allez, ne soyons pas mauvaise langue, il y aura bien quelques jeunes pousses au Weather Winter cette année, et notamment trois résidents de la Concrete, Lowris et Behzad & Amarou. Ils seront rejoints par le Roumain Raresh, finalement pas si jeune que ça malgré ses airs minots et sa coupe au bol : il a lancé son label [a:rpia:r] il y a huit ans déjà.

Behzad & Amarou ouvriront la scène 1 de 18h à 21h, tandis que Lowris s'occupera du début de la scène 2 de 21h à minuit. Raresh, quant à lui, débarquera à 1h pour laisser sa place à 3h30 sur la scène 2.

Pour bien s'y retrouver, la page Facebook du Weather Winter a publié la timetable le 16 février dernier :

 

Ce n'est pas un sprint, c'est un marathon !

Se repaître, boustifailler, avaler son poids en protéines : voilà la clé pour tenir jusqu'au bout de la nuit, et bien après encore. En effet, si le Weather Winter se termine à 8 heures du matin, cela ne sonne pas la fin des festivités. Une after officielle est organisée à la Concrete, de 7 heures du matin le dimanche jusqu'à 2 heures lundi matin pour les plus courageux. Les participants au Weather Winter devront débourser 10 euros pour rentrer (avec la possibilité de rentrer chez soi faire un petit somme), les autres payeront 20 euros. Pour tenir jusque-là, le Weather Winter a invité plusieurs food-trucks dont Le Camion Qui Fume, un marchand de currywurst ou un Breizh Truck. La liste des douze food-trucks est à retrouver par ici.

Et si, malheureusement, vous n'avez pas votre place, il y a une solution

Pas de place ? Grippe surprise (on vous a pourtant prévenu pour les chaussettes) ? Arte Concert a la réponse parfaite : leur site internet retransmettra toute la soirée en live.

Bon Weather Winter à tous !