JE RECHERCHE
"Beard", l'exposition au poil

"Beard", l'exposition au poil

La Somerset House de Londres accueille, du 5 au 29 mars, une exposition nommée "Beard" qui, comme son nom l'indique, présente un panel de barbes portées par différents mâles - et une femme - du monde entier.

Que ceux qui en ont assez passent leur chemin. La barbe, symbole pour beaucoup de ces petites créatures nommées hipsters qui pullulent dans les villes, va faire l'objet d'une exposition à la Somerset House de Londres. Du 5 au 29 mars, cet élégant lieu artistique situé dans le sud-ouest de la capitale anglaise présentera "Beard". Des barbes en pointe, des barbes touffues, des barbes poivre et sel, des barbes sauvages ou travaillées, à travers 80 images, le photographe Mr Elbank dresse un panorama non exhaustif des pogonophiles.

Au-delà de la barbe, c'est tout un art qui est mis à l'honneur : celui du coiffage. Parmi les portraits d'illustres inconnus figurent également ceux de l'acteur britannique John Hurt, des mannequins Ricki Hall et Billy Huxley, de l'artiste Gavin Turk, ou du tatoueur Miles Better. La femme à barbe Harnaam Kaur a également droit à sa photo. Cette britannique se laisse pousser la barbe depuis l'âge de 16 ans après avoir été diagnostiquée atteinte du syndrome  des ovaires polykystiques, qui provoque une accélération de la pousse des poils.

Le photographe Mr Elbank s'est notamment fait connaître avec son cliché du surfeur australien Jimmy Niggles (cf ci-dessous). Ce dernier avait posté le cliché sur sa page Facebook et, en quelques heures, il est devenu viral puisque partagé plus de 500 000 fois. Jimmy Niggles a été l'initiateur du projet #Project60 qui vise à sensibiliser le monde sur la question du cancer de la peau.

beard 1