JE RECHERCHE
Applis shopping : faire le plein d'idées et gagner du temps

Applis shopping : faire le plein d'idées et gagner du temps

Bénéficier des conseils du plus grand nombre pour mieux acheter en ligne, c’est le pari des nouvelles applis de shopping crowdsourcé. Décryptage.

Vous avez déjà rêvé de ressembler à votre héros préféré ? Oubliez les costumes moulants de super-héros et pensez plutôt dandy chic comme Colin Firth, espion britannique dans le film Kingsman : services secrets. Un choix judicieux puisque avant son arrivée en salles le 18 février prochain, le site Mr Porter a mis en ligne et en exclusivité une collection de vêtements tout droit sortie du film, devançant ainsi les attentes des accros du shopping.

Signe des temps ? La mode, qui a longtemps suivi un cycle bien précis (podiums, réseaux sociaux, enseignes « fast fashion », nous) emprunte désormais des voies parallèles et s’émancipe sur nos ordinateurs, tablettes et téléphones. Fini la verticalité et la circulation à sens unique, la démultiplication des moyens d’information et de consommation a permis de redistribuer les sources de création notamment sur le web et de développer des communautés qui impulsent les tendances via nos écrans mobiles.

shopp

Une des conséquences de ce nouveau (dés)ordre créatif est notamment l’arrivée sur les smartphones d’applications de shopping crowdsourcées, qui proposent grâce à un réseau de membres connectés et prescripteurs de rendre plus efficace le shopping sur le net, souvent synonyme de centaines de pages scrollées et d’irritations oculaires. L’idée est simple : trouver en quelques clics la tenue que l’on a repérée sur Instagram, son blog préféré, dans un magazine ou même dans la rue, via des boutiques virtuelles ou bien réelles. L’utilisation l’est encore plus puisqu’il suffit de s’inscrire et de poster la photo de notre coup de cœur pour bénéficier de l’aide des autres inscrits. En quelques mois, le marché a vu fleurir plusieurs acteurs qui sont rapidement devenus des incontournables, voire pour certains, des précurseurs du shopping du futur.

Screenshot_2015-02-04-15-16-30

Pour preuve The Hunt a réussi l’exploit de récolter 10 millions de dollars lors de sa levée de fonds au printemps 2014. Et parmi les investisseurs, l’acteur Ashton Kutcher croit lui aussi au « shopper ensemble ». Mais les premiers à s’être lancés dans l’aventure de ce Shazam de la mode sont français. Basée à Paris, l’équipe de Wheretoget compte désormais plus de 2 millions de visiteurs uniques originaires pour la majorité des Etats-Unis, du Royaume-Uni et d’Australie. Fondateur de l’appli, Romain Moyne explique l’engouement de cette tendance de la mode collaborative : « Beaucoup participent avec la volonté d’apparaître comme les meilleurs. Nos contributeurs recherchent une existence sociale à travers le web ».

Une simple histoire d’ego le shopping crowdsourcé ? Le fait même que la fonctionnalité photo de nos smartphones soit au centre de ce système marchand témoigne des profondes mutations de nos sociétés face aux raz-de-marée selfie et Instagram. Perrine Muller, chef du projet Overlay, appli d'achat en réalité augmentée ne dit pas le contraire : « On a fait le pari que l’appareil photo deviendrait au moins aussi important que le clavier comme interface privilégiée de saisie, grâce à sa simplicité ».

A l’heure du brouillage toujours plus épais entre vie IRL et online, cette tendance shopping est surtout la réponse de la génération Y à sa nouvelle façon de consommer sur tous les supports à la fois, qui a le mérite de décloisonner deux mondes souvent (à tort) considérés antinomiques : boutiques physiques et e-shops. Pour Sophie Lubet directrice du salon EquipMag « au-delà des clivages du on et du off-line (…), la convergence est ainsi devenue le nouveau maître mot du commerce ré-inventé ».

Secteur propice à l’innovation, les développeurs d’appli crowdsourcées ne connaissent pas la crise. A l’image de The Hunt ou Wheretoget, plusieurs applications font du shopping augmenté la tendance de fond en termes d’innovation marketing pour 2015. Petit tour d’horizon des applis pour upgrader son web shopping.

Wheretoget

Après s’être inscrit, on s’abonne à des tableaux d’inspiration rangés sous plusieurs catégories, par style, marques, pièces, célébrités, films… pour constituer notre fil d’actu. Ne reste plus qu’à poster les pièces qui nous font rêver ou s’inspirer des propositions des autres membres.

where

The Hunt

Comme le précédent, on choisit des mots clés qui cerneront notre « fashion identité » pour valider l’inscription et constituer notre tableau de bord. Les photos donnent plus envie que chez Whertoget et les mentions « exactement ça », « ça y ressemble » ou « stylisez-moi » permettent de préciser sa recherche et aider les autres inscrits à mieux répondre à nos attentes.

hunt

Asap54

Différence majeure avec les deux autres applis, Asap54 propose directement, une fois la photo prise, une sélection de pièces piochée dans différents e-shops. Pas forcément besoin d’aide de la communauté pour trouver son bonheur même si elle existe. Design sobre et chic, l’appli à la préférence des stylistes et rédactrices mode.

Whisp

Réseau social du shopping, Whisp ressemble à s’y méprendre à un site marchand type Net-à-Porter. A la différence près que se trouve dans un coin une fenêtre de chat pour pouvoir discuter avec sa bande pendant qu’on fait ses achats et demander à sa bonne copine si cette paire de chaussures est vraiment raisonnable.

Overlay

Un peu à part, l’appli ne fonctionne qu’avec les magazines papier comme support. Sans inscription préalable, on choisit son titre parmi une sélection variée (Stylist, GQ, La Redoute, IKEA) et on se munit de son magazine IRL pour prendre en photo la page souhaitée. Overlay vous affiche la sélection à la pièce près, en un temps record.