JE RECHERCHE
Retrojam : votre vie en musique, pour le meilleur et pour le pire

Retrojam : votre vie en musique, pour le meilleur et pour le pire

Le site Retrojam vous permet de réécouter les musiques qui ont accompagné votre vie. Vous renseignez votre date de naissance et le site se charge de mettre en lien toutes les musiques avec lesquelles vous avez grandi. Pour le meilleur et pour le pire.

La madeleine de Proust version musicale. Le site Retrojam vous propose de réécouter toutes les musiques qui correspondent à votre vie. Pour ce faire, rien de plus simple, vous entrez votre date de naissance sur le site et Retrojam vous suggère des playlists liées aux différentes périodes de votre existence. Considérant par exemple qu'en étant née en 1986, vous êtes allée à l'école primaire jusqu'en 1997 et avez donc eu les oreilles inondées par Janet Jackson, "That's The Way Love Goes" ou par les garçons de UB40 avec "(I Can't Help) Falling In Love With You", jolie reprise d'Elvis Presley.

Puis, le temps des années ingrates passées au collège est venu. Période que vous avez passé aux côtés de Cher et son célèbre "Believe", Brandy & Monica, "The Boys Is Mine" - avouez que vous êtes en train de fredonner la chanson - ou encore, dans un registre plus rock, Aerosmith et leur "I Don't Want to Miss A Thing". Tube que vous connaissez sûrement par coeur après avoir regardé des dizaines de fois le film Armageddon, sur la bande originale duquel elle figure.

Entre le collège et le lycée, c'est au tour de Jennifer Lopez de faire apparition dans votre vie avec "I'm Real", que vous le vouliez ou non. La pianiste et compositrice Alicia Keys répond elle aussi présente avec "Fallin'", mais surtout, c'est le moment du girl power avec l'omniprésence (déjà) de Beyoncé et ses copines des Destiny's Child. "Survivor", "Bootylicious", durant votre adolescence, vous vous êtes un peu sentie comme l'autre Destiny's Child jamais remarquée.

Depuis, vous êtes allée à l'université et avez passé pas mal de vos jours heureux avec Rihanna, qui débutait en grande pompe avec "Umbrella", et de vos plus malheureux en compagnie de Timbaland, qui se morfondait sur "Apologize". Les traumatisés des années 80 et 90 pourront toujours choisir une autre date de naissance et plonger dans une vie rêvée.