JE RECHERCHE
"Dior et moi", un documentaire dans l'ombre de Raf Simons

"Dior et moi", un documentaire dans l'ombre de Raf Simons

Le réalisateur Frédéric Tcheng a suivi Raf Simons durant les huit premières semaines où il est arrivé chez Dior. En résulte un documentaire éclairant sur l'envers du décor d'une des plus grandes maisons de couture en France.

Des petites mains à la robe que portera le mannequin lors du défilé de la Maison Dior. Le réalisateur Frédéric Cheng a pu filmer les coulisses d'une des plus grandes maisons de couture de France lors des huit premières semaines de Raf Simons. Un moment crucial puisque le créateur belge y présentait sa première collection, en 2012. De ces moments intimistes est né Dior et moi.

Le réalisateur, qui avait auparavant signé un documentaire, Diana Vreeland : The Eye Has To Travel, au sujet de la journaliste et éditrice de mode américaine, explique à Grazia que c'est le responsable de la communication de Dior qui l'a contacté. Si Raf Simons a, au début, été réticent à l'idée "d'avoir un crew télé dans les pattes", il a fini par s'y faire et presque oublier sa présence. Ce qui a laissé à Frédéric Tcheng toute la liberté de balader sa caméra dans les moindres recoins de la Maison Dior et ainsi laisser voir les différentes étapes de la création. Durant le tournage, le réalisateur a pu découvrir un Raf Simons "très concentré, très consciencieux", qui "fait partie de cette génération de créateurs qui savent que la partie business est essentielle, sans qu’elle prenne le pas sur la création".

Inquiet de l'accueil qu'allait lui réserver le créateur, Frédéric Tcheng a finalement pu souffler : "Je voulais qu’on le regarde ensemble mais il a tenu à le voir seul, je lui ai donc envoyé un DVD et j’ai attendu fébrilement près du téléphone (rires). Il m’a envoyé un texto sublime, très émouvant.".

 Dior et moi, ce soir sur Canal + à 23h05. Sortie en salles au Printemps.