JE RECHERCHE
Vulnicura : le nouvel album de Björk est disponible

Vulnicura : le nouvel album de Björk est disponible

Alors que le nouvel album de Björk, Vulnicura, était attendu au mois de mars, ce dernier se retrouve disponible sur iTunes depuis hier soir. Une décision de l'artiste après des fuites de certains morceaux sur Internet. Ce qui n'est pas pour nous déplaire.

Björk nous avait mis l'eau à la bouche en annonçant il y a quelques jours la sortie de son prochain album en mars. Vulnicura n'était donc pas attendu avant deux mois mais, à la suite de la fuite de quelques morceaux sur des sites de téléchargements illégaux, la chanteuse a jugé bon d'avancer la sortie de l'album. Ce dernier se retrouve disponible sur iTunes depuis hier soir, aux Etats-Unis pour le moment, et dans toute l'Europe d'ici à ce soir. Composé de neuf titres, Vulnicura opère une sorte de retour aux sources, à la spontanéité du ressenti, à la véracité des sentiments.

Sur sa page Facebook, Björk précise qu'elle a elle-même composé six des neuf morceaux. Deux autres sont le fruit d'une collaboration avec Arca, DJ vénézuélien producteur du Yeezus de Kanye West et du LP1 de FKA Twigs. Outre l'écriture, Arca, Alejandro Ghersi de son vrai nom, a produit sept titres de l'album. Un dernier titre a été écrit par Björk avec John Flynn, aka Spaces, un producteur irlandais. La volcanique Islandaise précise que trois chansons de Vulnicura ont été composées avant une rupture et trois autres après, conférant une part très "anthropologique" à cet album. Si la chanteuse avoue avoir été préoccupée par ce qui aurait pu être une simple catharsis personnelle, elle espère que, tout bien considéré, "ces chansons puissent être une aide, une béquille pour les autres". Qu'elles "prouvent à quel point ce processus est biologique : la blessure puis sa guérison".

Comme à son habitude, les morceaux semblent se faire l'écho d'une nature majestueuse et en même temps protectrice qui, dans tous les cas, nous dépasse, tel qu'on peut le ressentir dans les films de Lars Von Trier. Aux titres intimistes mêlant la voix empreinte de l'artiste aux cordes, "Stonemilker", "History Of Touches", "Black Lake", résonnent des morceaux plus graves et frontaux aux dimensions futuristes et intersidérales tels que "Family" ou encore "Quicksand".

Depuis la sortie de Biophilia, son dernier album, en 2011, Björk avait raréfié ses apparitions, à notre grand désespoir. Il devrait en être autrement en 2015 puisqu'une rétrospective lui est consacrée au MoMa de New York, à partir du 7 mars, et une dizaine de dates sont déjà programmées dans cette ville. A quand Paris ?