JE RECHERCHE
Avec My Little Party, on fait la fête chez les autres

Avec My Little Party, on fait la fête chez les autres

La fête se réinvente en permanence. Le site My Little Party proposera bientôt de mettre en contact organisateurs de soirées en appartement et noctambules.  

Alors que la nuit se fait de plus en plus mouvante, entre clubs intimistes et grands raouts nocturnes en banlieue, un site propose d’exporter la fête chez les autres. Après le Tinder des afters, le nouveau venu My Little Party offre l'opportunité aux particuliers d'organiser des soirées chez eux avec des inconnus, moyennant une participation financière des invités. Les fondateurs du site - qui sera lancé en février - appellent ça "l'ambiançage" et ont lancé sur Kisskissbankbank une levée de fonds. 

#t=59

Locataires de studios sombres et minuscules, deux-pièces délabrés, chambres de bonne sans salle de bain, réjouissez-vous ! Cette plateforme réalise enfin l’un de vos rêves les plus fous : sortir de votre taudis le temps d’une soirée dans un appart grand comme Versailles - enfin façon de parler - ou un loft à la new yorkaise. Le principe est simple, il suffit de se créer un profil, s’inscrire et choisir la fête qui vous intéresse. Parce qu'en ce froid mois de janvier, les soirées en appartement c'est quand même bien pratique, pour se draguer sur un balcon en grelottant, critiquer la populace adossé au plan de travail de la cuisine ou encore pour ruiner avec un malin plaisir la playlist de l'hôte.

Pour ceux qui voudraient louer, la démarche est la même. Le loueur ou "ambianceur" met en ligne sa proposition de soirée, valide les demandes d'invitation des "ambiancés" en fonction des notes des utilisateurs et bénéficie d’une assurance en cas de dégâts. Bien sûr, les bouts de pizza collés sur le canap’, les tâches sur la moquette, les tableaux défoncés et la voisine au bord de la crise de nerfs ne sont pas pris en charge par le loueur.