JE RECHERCHE
Amazon-Killer : le plug-in qui court-circuite Amazon

Amazon-Killer : le plug-in qui court-circuite Amazon

Développée par l’activiste Elliot Lepers, l’extension Amazon-Killer permet désormais aux internautes d’utiliser la plateforme du géant américain Amazon sans lui verser un centime.

Le principe est simple : utiliser le cybermarchand Amazon comme un moteur de recherche plutôt que comme une plateforme d’achat, en orientant les consommateurs vers des librairies indépendantes ou mutualistes. Le cerveau de ce coup de génie était déjà connu par la communauté geek sous le nom d’Elliot Lepers, 22 ans, ancien directeur artistique de la campagne numérique d’Eva Joly pendant les élections présidentielles de 2012 (les lunettes rouges, c’est lui), jadis présentateur de L'Oeil de Links sur Canal+ et concepteur, entre autres, de Macholand.fr. Le jeune homme a profité d’un appel à la grève lancé chez Amazon quelques jours avant Noël pour inaugurer son astucieuse extension. Un geste politique pour protester contre les conditions de travail archaïques en vigueur dans les entrepôts d’Amazon. Le journaliste Jean-Baptiste Malet avait déjà dénoncé ces méthodes en 2013 dans son livre En Amazonie, en infiltrant les locaux comme intérimaire, contournant ainsi l’interdiction d’accès imposée à la presse.

Le développeur explique le principe d’Amazon-Killer dans une interview accordée à France Inter : « Il y a Amazon et il y a Place des libraires, le site qui permet de savoir où les livres sont disponibles, j’ai juste fait un pont entre les deux ». Un passeur virtuel qui s’est imposé comme la nouvelle voix des librairies dépeuplées, dont les ventes ont été lourdement impactées par l’arrivée des distributeurs en ligne. Depuis treize ans qu’Amazon s'est implanté en France, elles seraient 15% à avoir mis la clef sous la porte face à cette colossale concurrence. Amazon-Killer n’en est qu’à sa version 1.0 mais elle a déjà été téléchargée des milliers de fois depuis Chrome et Firefox. Là ou le militantisme existait déjà, Elliot Lepers a simplement développé un outil pour multiplier les initiatives. Amazon n’a qu’à mieux se tenir.