JE RECHERCHE
Dix pâtisseries incontournables de Paris

Dix pâtisseries incontournables de Paris

crédits photos : Le Grumeau

 Découvrez les inépuisables richesses du Paris sucré avec ce petit tour des pâtisseries les plus brillantes du coin.

Plus encore que le salé, le travail du sucré est depuis quelques années le nouveau centre névralgique de la créativité gastronomique française. Et Paris en est évidemment la capitale française : les pâtisseries pululent, les chefs pâtissiers deviennent rock stars et les prix flambent. Voici dix pâtisseries de la capitale absolument incontournables, garanties sans caries (ou presque).

Pierre Hermé

Pierre Hermé est le plus grand maître du sucre français actuel, descendant de quatre générations de pâtissiers alsaciens et chef de file de la révolution pâtissière des années 2000. Les maîtres mots du changement ? Moins de sucre, moins de gras et l’idée d’assaisonner des desserts comme on le ferait avec un plat. Après un passage par les grandes maisons Fauchon puis Ladurée, il ouvre en 1998 sa première boutique à Tokyo avant d’investir Paris et sa créativité ne se tarit pas depuis 15 ans. Son classique absolu : l’Ispahan, une crème aux pétales de rose, des framboises et des litchis enfermés entre deux coques de macarons (il en est le spécialiste ultime) à la rose.

herme

Pierreherme.com

12 boutiques rien qu’à Paris

La chocolaterie de Jacques Genin

Dans les très grands il est peut-être un des plus discrets, même si la télé a fini par se rendre compte de son talent en l’invitant assez régulièrement. Si vous entrez dans sa très belle boutique de la rue de turenne (Paris 3) vous ne verrez que ces diaboliques chocolats. C’est que trop intègre, le chef a décidé par manque de temps et main d’œuvre d’arrêter de produire des pâtisseries qu’il tenait à réaliser lui-même et sans aucun recours à la congélation. Ne partez pas si vite, posez-vous au salon de thé et commandez l’un des classiques qui sera monté minute : le Paris-Brest tout en hauteur, l’éclair caramel ou sa simple mais splendide tarte aux pommes.

jacques-genin

Jacquesgenin.fr

133 rue de turenne, 75003
27 rue de varenne 75007 (uniquement pour les confiseries et chocolats)

Pâtisserie Ciel

Et si la pâtisserie devenait légère ? C’est le combat de tous les jeunes chefs qui montent mais la Pâtisserie Ciel pousse le bouchon encore plus loin. Cette boutique monoproduit se concentre sur les angel cakes (“gâteaux des anges”), une invention anglaise mise à la sauce japonaise : un gâteau pastel ultra-léger, aérien même, grâce à la quantité impressionnante de blancs d’œufs montés en neige. En son centre on y glisse des fruits où une crème aromatisée à des parfums souvent asiatiques : matcha (un thé vert), yuzu (un agrume), sésame noir… Une expérience assez étonnante à accompagner d’un de leurs exquis thés.

ciel

Patisserie-ciel.com

3 rue monge, 75005

Des Gâteaux et du Pain

Si les femmes sont hélas encore trop rarement à la tête de leurs propres boutiques, celles qui se lancent font les choses en grand. Derrière sa splendide enseigne aux teintes sombres, chaque gâteau que propose Claire Damon est peaufiné jusqu’à la perfection. Dernières merveilles en date, des damassés, hommages aux Pasteis portugais et une tarte aux myrtilles nommée Initiales CD où la crème évoque le parfum du foin qu’elle respirait en cueillant ces petites baies sauvages dans l’enfance. N’hésitez aussi à goûter le mille-feuilles travesti en une énorme couche de crème intense calée entre deux carrés de pâte feuilletée.

desgateauxetdupain

Desgateauxetdupain.com

63 boulevard Pasteur, 75015
89 rue du Bac, 75007

Gâteaux Thoumieux

Si le nom de Thoumieux ne vous dit rien, le nom du propriétaire actuel de ce restaurant est connu de tous ! Jean-François Piège, chef du jury de Top Chef et double étoilé au Michelin a décidé d’ouvrir l’antenne sucrée de son établissement en demandant à son pâtissier Ludovic Chaussard de l’aider à créer une carte de gâteaux entre classiques et nouveautés ludiques. Le bijou du lieu, le chou-chou, une idée ingénieuse qui glisse au milieu d’un chou déjà gourmand un autre chou plus petit et fourré d’une crème différente ! La version halloween spéculoos/potimarron était une tuerie ! Ne loupez pas aussi le cheesecake, décoré comme une œuvre d’art avec des garnitures différentes selon les saisons.

gateaux-thoumieux

Gateauxthoumieux.com

58 rue Saint Dominique, 75007

Pain de Sucre

Dix ans que Nathalie Robert et Didier Mathray ont posé leurs valises près de Rambuteau. Ce qui les différencie des autres ? Un refus de jouer sur la médiatisation et du phénomène pâtisserie : d’ailleurs ils n’ont jamais malgré le succès eu l’intention d’ouvrir d’autres boutiques. Au programme, des cakes assez indécents de richesse (goûtez le griotte/pistache), des pâtisseries variées qui changent souvent et quelques incontournables comme un formidable baba et sa pipette plantée dans la chair. Essayez aussi leurs guimauves, à se damner ! N’hésite pas à aussi tester l’antenne salée collée à la version sucrée !

paindesucre

www.patisseriepaindesucre.com

14 rue de rambuteau 75003

Un Dimanche à Paris

Peut-être le moins connu de la sélection, Un Dimanche à Paris est pourtant un lieu incontournable ! Restaurant, salon de thé et boutique, ce joli lieu situé dans un charmant passage du sixième arrondissement a pour pâtissier Nicolas Bacheyre, chef montant de la jeune génération. Ici toutes les pâtisseries, même la tarte au citron, contiennent obligatoirement une touche de chocolat : c’est l’emblème du lieu (qui a pour logo un cacaoyer) fondé par Pierre Cluizel, incontournable du monde du cacao. Jetez-vous sur la tarte du mois, sans gluten (grâce à la farine de riz qui offre une pâte d’un croustillant étonnant), la dernière fois que nous y sommes passés, l’accord poires/crème au poivre de timut (une épice du Népal aux notes d’agrumes) était splendide.

undimancheàparis

Un-dimanche-a-paris.com

4-6-8 Cour du Commerce Saint André, 75006

Sadaharu Aoki

Niveau gastronomie, chefs japonnais et chefs français s’inspirent et se visitent fréquemment. Et c’est aussi le cas côté pâtisserie ! Les grands pâtissiers et chocolatiers français font fureur au Japon, où ils installent leurs nouvelles boutiques et quelques pâtissiers japonais viennent s’installer à Paris. C’est le cas de l’artiste Sadaharu Aoki, qui revisite les techniques et classiques français en les associant aux saveurs du soleil levant : macarons au yuzu, cake (incroyable) au thé matcha etc. Mention spéciale à l’entremet zen, qui mélange sésame noir, matcha et chocolat blanc, d’une gourmandise sans limite.

aoki

www.sadaharuaoki.com

35 rue de vaugirard, 75006
Galerie Lafayette Gourmet, 1er étage, 40 boulevards Haussemann 75009
56 boulevard de Port Royal, 75005
25 rue Pérignon, 75015

Acide Macaron

Ne vous fiez pas au nom de cette enseigne, il y a bien mieux à déguster chez Acide Macaron que les sempiternelles douceurs du même nom. Ouvert par Jonathan Blot, un jeune pâtissier à la créativité très pop, ce double lieu (un restaurant à desserts dans le 17e et une boutique dans le 7e) est en train de monter en flèche dans le cœur des becs sucrés et on comprend facilement pourquoi. On aime son envie de réhabiliter les plaisirs coupables américains en les sublimant à la française (donut caramel beurre salé, cheesecake, wedding cake…) et ses classiques français bien punchés comme la tarte au citron ou le Paris-Brest.

acidemacaron

Acidemacaron.com

La boutique, 10 rue du Bac, 75007
Le restaurant à desserts, 24 rue des Moines, 75017

La Pâtisserie des Rêves

Avec Pierre Hermé, Philippe Conticini est le plus grand pâtissier français actuel et l’autre chef de file de la révolution pâtissière de ces dernières années, qu’il a accélérée forcé par quelques soucis de santé. Désucrage, baisse du gras et pour lui des plaisirs souvent régressifs, très attachés aux souvenirs de l’enfance. Conticini est aussi l’inventeur de la verrine et celui qui a popularisé l’utilisation passionnante du sel dans le sucré. Ses boutiques sont féminines, immaculées et ses pâtisseries, souvent moins obsédées par le visuel que celles de ses congénères, sont toutes travaillées dans les moindres détails. Goûtez donc le Grand Cru Vanille : tous ceux qui pensaient ce parfum un peu ennuyeux changeront d’avis devant cet entremet parfait.

patisseriedesreves

Lapatisseriedesreves.com

93 rue du Bac, 75007
111 rue de Longchamp, 75016
18 rue Poncelet, 75017
BHV, 3e étage, 36 rue de la Verrerie, 75004