JE RECHERCHE
Les stars du cinéma français seront moins riches

Les stars du cinéma français seront moins riches

Pour limiter l'inflation des salaires des acteurs stars en France, le Centre National du Cinéma a adopté une mesure inédite de plafonnement des cachets. 

Fini les contrats à plusieurs millions d'euros pour les acteurs français ? C'est en tout cas ce qu'avait appelé de ses vœux en 2012 le distributeur de films Vincent Maraval dans sa tribune au Monde, "Les acteurs français sont trop payés !" Le CNC semble l'avoir écouté puisque l'établissement public de régulation de l'économie du cinéma français fait désormais la chasse aux gros cachets des stars du box-office.

Le système de plafonnement adopté en conseil d'administration limitera à un certain pourcentage du coût de production la rémunération maximale des acteurs, réalisateurs, scénaristes et producteurs. Un film dont le budget est compris entre 7 et 10 millions d'euros verra sa rémunération maximale limitée à 5% du devis alors que pour les budgets supérieurs le cachet maximum a été à fixé à 990.000 euros.

Une mesure d'encadrement des salaires qui oblige à une meilleure répartition des sommes versées et obligera les producteurs à chercher ailleurs d'autres compléments de financement en cas d'acteurs trop gourmands. Dans la ligne de mire du CNC, le mode de financement automatique de certaines aides, souvent obsolète. Dany Boon et ses confrères peuvent trembler.