JE RECHERCHE
La Green Room aux Trans Musicales : "on n'a jamais construit quelque chose comme ça à Rennes"

La Green Room aux Trans Musicales : "on n'a jamais construit quelque chose comme ça à Rennes"

Crédits photo : Nicolas Joubard

Une arène : voilà, tout simplement, ce que prépare le directeur technique Gaetan Allin pour l'espace Green Room des Trans Musicales. On en a discuté avec lui. 

"Il y a deux grosses nouveautés sur la scène Trans cette année", explique d'emblée Gaetan Allin, directeur technique de Saga (l'entreprise s'occupant des scènes Green Room aux Eurockéennes de Belfort, Main Square, I Love Techno, Solidays et, bien sûr, Trans Musicales). Déjà, la scène Green Room occupera à elle seule le hall 4, au coeur du Parc Expo et lieu de passage important -- auparavant, le hall était partagé avec la scène 4 des Trans. De là part la deuxième nouveauté, et pas des moindres : la scène sera ronde, tout comme l'enceinte. "Il m'a paru assez naturel de mettre en place une scène circulaire, pour une expérience à 360° dans une sorte d'arène aux murs de 5 mètres de haut. La scène est élevée quant à elle à deux mètres. Ça fait un peu haut pour voir précisément ce que font les DJs : on a du coup installé six caméras pour rediffuser ce qu'il se passe, mixé, avec des filtres et du VJing, sur les écrans disposés tout autour de l'arène", poursuit-il. Ça ressemblera à ça : 

Capture d¹écran 2014-11-12 à 11.16.43

 

Selon Gaetan Allin, "on fait, en termes techniques, exactement ce qu'il ne faut pas faire ! Déjà, on a installé une scène au milieu du public en sachant qu'il y aura des changement de plateau. Donc on a construit une passerelle pour monter le matériel en toute sécurité. C'est également assez complexe d'avoir un bon son dans un espace circulaire comme ça : le risque est d'avoir un point central où les gens entendent une sorte de bouillabaisse. Mais on est entouré de gens très compétent, et c'est tout ou rien ; là je pense qu'on aura tout ! Les gens vont rentrer dans un environnement circulaire avec une atmosphère qui va être complètement hallucinante, entre le son presque 3D et les écrans : de quoi être immergé". Impatience. 

La prochaine étape pour Saga ? Partir tout droit à I Love Techno pour installer une mapping 3D géant de 26 mètres de large sur une "bonne dizaine de haut".

Rendez-vous aux Trans du 3 au 7 décembre à Rennes (et du 4 au 6 pour découvrir la scène Green Room au Parc Expo avec Marco Barotti, Andre Bratten, Joy Squander, N'To, Joyce Muniz ou Dollkraut, entre autres) et à I Love Techno le 13 décembre à Montpellier.