JE RECHERCHE
Clip : Brodinski - "Can’t Help Myself"

Clip : Brodinski - "Can’t Help Myself"

Le DJ et producteur français s’apprête à sortir début 2015 son premier album, après plusieurs mois de travail. Et Brodinski ne perd pas de temps puisqu’un premier clip accompagnant le single "Can’t Help Myself" est déjà disponible. Angoissant.

Après six ans passés à mixer sur les scènes françaises et européennes et à lâcher régulièrement remixes, singles et EPs, Brodinski entre dans la cour des grands avec la sortie d’un premier album en 2015. Et pour donner un avant-goût de son travail, le DJ et producteur a déjà diffusé un premier clip pour le single" Can’t Help Myself".

Dans cette vidéo réalisée par Megaforce – à qui l’on doit quelques clips des Yeah Yeah Yeahs et de Tame Impala notamment –, le thème central semble être celui de la métamorphose. Un premier homme d’âge mur se mue en un second plus jeune - interprété par Robinson Stevenin - qui se mue à son tour en un autre homme et ainsi de suite, vivant plusieurs vies.

On découvre en fait au fur et à mesure qu’il s’agit toujours du même homme qui vit son existence à rebours : seul et âgé au début de la vidéo, il marche dans un tunnel routier sous la lumière froide des néons. Il a le front en sang, comme s’il sortait d’un accident. Arrivé chez lui, il se transforme soudain en un jeune trentenaire qui prend les habits d’un jeune père de famille. Puis il se transforme à nouveau sous les traits d’un homme plus jeune et enfin d'un gamin. Le tunnel semble être le lieu de passage d’une période à une autre, le personnage principal y courant chaque fois pour basculer dans un temps antérieur.

Un synopsis étrange pour accompagner un premier morceau angoissant et violent - on en attendait pas moins du meilleur pote de Gesaffelstein connu pour sa techno ombrageuse -, avec une électro très tournée vers le hip hop, malmenée par la voix du rappeur de Chicago, SD. "J'essaie de le faire (l’album, ndlr) bien, avec ce que j’aime dans l’électro et la techno en général et ce que j’aime dans le rap, le R&B et tout ce qui vient du sud des Etats-Unis", confirmait Brodinski dans une interview il y a quelques mois.