JE RECHERCHE
Cinq acteurs s'étant essayés à la musique (et ce n'est pas toujours glorieux)

Cinq acteurs s'étant essayés à la musique (et ce n'est pas toujours glorieux)

Marion Cotillard vient de sortir un morceau et s'est offert un duo avec Metronomy pour les 30 ans de Canal +. Elle n'est pas seule actrice à être passée derrière le micro. De là à dire que c'est réussi... 

Marion Cotillard : pop et mort ratée

Devenir une égérie Dior doit être bien plus facile à porter pour Marion Cotillard que son actuel statut : muse à trolls, un peu comme sa collègue Mélanie Laurent (on en parle plus tard, bien sûr). Sa mort surjouée dans The Dark Knight Rises, ses sorties sur le 11 septembre ou sur le fantôme d'Edith Piaf qui la hante...

marion_cotillard_batman

Dur dur de rebondir dans la musique avec cette image. Ses premiers essais commencent à dater : en 2010 déjà, Marion Cotillard se faisait appeler Simone sur le plateau de Taratata en duo avec son grand copain Yodelice. Voilà qu'elle revient avec "Snapshot In LA", composé par Joseph Mount pour Dior : 

Ce morceau est loin d'être une catastrophe. Mais on a quand même un problème. Pourquoi une si grande différence entre ses morceaux enregistrés (un exemple ici) et ses prestations live, comme il y a quelques jours aux 30 ans de Canal + ? Toute en jambes, l'actrice fixe d'un œil mi-langoureux mi-mort la caméra, et chante d'une voix peu assurée -- pour ne pas dire fausse, par moment... Tout en passant pour une fille beaucoup trop sûre de son talent, ce qui est plus horripilant que toutes les morts ratées du cinéma. 

Ah, le cas Mélanie Laurent...

L'actrice révélée dans Je vais bien, ne t'en fais pas a démarré une carrière de chanteuse en sortant un premier album en 2011, produit par Damien Rice (son compagnon de l'époque). Elle passe par tous les plateaux télé, est programmée au Printemps de Bourges, se fait allègrement critiquer, répond par des grands monologues et se prend un énorme four : le disque ne se vendra qu'à 7200 exemplaires. 

Cela dit, elle avançait en terrain glissant. Difficile de savoir d'où vient cette haine internet de Mélanie Laurent : grandes phrases pseudo-philosophiques, mégalomanie latente, petite obsession de la part des gérants de la Page Pute de Brain... Ou peut-être qu'il suffit de l'écouter en interview. La modestie selon Mélanie Laurent : 

Elie Semoun, le syndrome du comique-sérieux

Pour sûr, il est moins antipathique. Mais le bide a été le même que celui de ses consœurs pour Elie Semoun. Difficile de savoir en effet si ce "Femme actuelle" était une blague, de quoi perdre en quelques secondes le gros de ses fans : 

Au moins, avec Gégé, pas de mélange des genres

Il faut retenir ça à Gérard Jugnot et son rap très 80's : l’interprète de Félix dans Le Père Noël est une ordure a assumé le choix de l'humour absurde avec son single "J'suis miné". On pourra aussi citer sa face B "Le Choix dans la date"... C'est fin, ça se mange sans faim. 

Charlotte Gainsbourg, merci

Oui, c'est possible d'être une actrice française et de sortir un bon album. Ce fut le cas de Charlotte Gainsbourg avec 5:55 en 2006 (composé avec Nicolas Godin et Jean-Benoît Dunckel de Air) ou IRM, écrit et composé par Beck. Alors oui, Charlotte n'est pas en charge de 100 % du projet, elle se "contente" de chanter d'une voix effacée. Mais elle a l'intelligence de confier la réalisation de ses albums à ceux qui savent faire. Et rien que pour ça, sans compter la très bonne qualité des chansons, merci.