JE RECHERCHE
L'Exorciste, Suspiria, Shining... le top 5 des meilleurs films d'horreur

L'Exorciste, Suspiria, Shining... le top 5 des meilleurs films d'horreur

A l'approche d'Halloween, quoi de mieux que de se replonger dans les meilleurs films d'horreur ? Un cinéma de genre qui plaît autant qu'il effraie mais que l'on regarde avec délectation. 

Dur dur de choisir seulement 5 films dans le catalogue gigantesque des films d'horreur que le cinéma a produit depuis la naissance du genre. Pourtant, il a bien fallu s'y résoudre, avec une liste (par ordre chronologique) qui voyage dans l'histoire du cinéma et revient sur les valeurs sûres. 

1. L'Exorciste, le grand classique

Oui forcément ! Même si ce film de William Friedkin – également réalisateur du culte French Connection sur la mafia marseillaise - est archi connu, on ne pouvait faire l'impasse dessus. Rapellons l'histoire de ce grand classique pour ceux qui seraient passés à côté : la fille d'une actrice se plaint de phénomènes étranges dans leur nouvelle maison jusqu'au jour où elle se retrouve possédée par une force maléfique. Au menu, tremblements, spasmes, vomi et cris stridents (des cris de cochons paraît-il). Sa mère fait alors appel à un exorciste pour la libérer du mal. A sa sortie en 1973, le film a eu un énorme retentissement et a même été accusé, par des fanatiques, de faire "l’éloge de Satan". Une polémique qui n'empêcha pas le film de remporter l'Oscar du Meilleur Scénario et du Meilleur Son. 

2. Suspiria, le plus arty 

Autre registre avec ce film d'horreur réalisé en 1977 par un maître du genre, l'Italien Dario Argento (et père d'Asia Argento), constituant le premier volet de sa Trilogie des Enfers, avec Inferno (1980) et La Troisième Mère (2007). Le cinéaste est plus précisément rattaché au courant italien du "giallo" dont le grand manitou était Mario Bava, mélangeant film d'horreur et film policier pour un rendu au kitsch assumé mais très prenant. Suspiria se déroule dans une académie de danse à Fribourg où, forcément, il se passe des choses anormales. 

" height="315" width="560" allowfullscreen="" frameborder="0">

Et c'est un sommet du genre, tant au niveau de la photographie avec ces couleurs vertes et rouges ultra flashy, qu'au niveau de la musique (ci-dessous), sûrement l'une des plus effrayantes du cinéma d'épouvante. A voir absolument.

3. The Shining, le plus maîtrisé 

Quand l'un des réalisateurs les plus doués de l'histoire du cinéma s'attaque au film d'horreur ce ne peut être qu'un chef d'oeuvre, et c'est The Shining de Stanley Kubrick, sorti en 1980. Comment ne pas le citer dans un classement ? Cette histoire, adaptée du roman The Shining de Stephan King, d'un homme embauché comme gardien d'hôtel et devenu fou après des mois d'isolement est connue de tous. Même ceux qui n'ont jamais vu le film ont en tête l'image de Jack Nicholson défonçant une porte à coup de hache.

JACK NICHOLSON

Une version plus longue est récemment sortie en France, car on compte en fait trois versions du film. Dans une première version américaine, il faisait 146 minutes (2 h 26), mais le réalisateur, méticuleux, décide soudain de revoir la fin et le long-métrage dure alors 142 minutes. Enfin, une troisième version, réservée à l'Europe, dure 119 minutes. Dans tous les cas, le film est une réussite, montrant une nouvelle fois la maîtrise du réalisateur dans tous les genres, ici pour mener l'horreur à son comble. 

4. Le Silence des Agneaux, la valeur sûre

Encore un film qui a marqué les esprits, avec un Anthony Hopkins au meilleur de sa forme, plus effrayant que jamais. Le long-métrage de Jonathan Demme - adapté là encore d'un roman - raconte l'histoire d'une jeune agent du FBI chargée d'interroger un ancien psychiatre, Hannibal Lecter, sur le cas d'un psychopathe recherché par la police. Mais Lecter, en prison et pas très net - il est cannibale -, manipule la jeune femme. Le film a remporté un énorme succès à sa sortie, raflant l'oscar du meilleur film, du meilleur réalisateur du meilleur acteur, de la meilleure actrice (Jodie Foster) et de la meilleure adaptation ( Ted Tally). Une valeur sûre si vous voulez vous faire peur. 

5.Le projet Blair Witch, le renouveau du genre

Lorsque Le Projet Blair Witch sort en salles en 1998, le genre du film d'horreur est un peu essoufflé. Scream attirent des bancs d'adolescents dans les salles mais les films d'horreur de l'époque utilisent toujours les mêmes ficelles et peinent à trouver un second souffle. Il viendra grâce à ce film où trois étudiants en cinéma décident d'une exploration dans la forêt du Maryland pour en savoir plus sur une histoire de sorcellerie. La clef de la réussite du film ? Le hors-champ. En ne montrant jamais ce qui épouvante les trois personnages, les réalisateurs Daniel Myrick et Eduardo Sánchez maintiennent le spectateur dans un état de tension permanente. Avec la trouvaille qu'est cette petite caméra que les trois jeunes se passent pour raconter leur expérience.