JE RECHERCHE
Le créateur du "Like" de Facebook s'explique sur l'absence du "dislike"

Le créateur du "Like" de Facebook s'explique sur l'absence du "dislike"

Décidément, la mode est aux justifications pour les développeurs. Après les plates excuses de l'inventeur de la fenêtre pop-up (désolé, mais ça ne passe pas...), c'est au créateur du fameux "like" de la page bleue de s'expliquer.

Dans une interview au site TechRadar, repérée par Courrier International, Bret Taylor, ancien directeur technique de Facebook revient sur le bouton "like", et l'absence du "dislike". "Le fait de choisir le mot 'like' a déjà fait l'objet d'un gros débat, explique-t-il. Quant au bouton 'dislike' (je n'aime pas), la principale raison pour laquelle nous avons décidé de ne pas le créer, c'est que son côté négatif, sur un réseau social, peut avoir des conséquences malheureuses".

Le bouton "like" a donc été inventé pour faciliter la tâche aux internautes qui aimaient un contenu sans avoir plus à dire qu'un simple "cool" ou "ouah". Pour le sentiment contraire en revanche, les choses sont plus complexes, explique Taylor : "J'ai le sentiment que s'il y avait un bouton 'dislike', ça finirait mal. Si un contenu posté sur Facebook vous déplaît, mieux vaut écrire un commentaire, parce qu'il y a probablement des mots précis pour exprimer ce que vous ressentez."

Le journaliste conclue néanmoins sur un aspect plus pragmatique du fameux "like" : "un bouton 'dislike' ne serait pas aussi pratique que le 'like' en ce qui concerne la publicité ciblée de Facebook". Bien vu.