JE RECHERCHE
De Ada Lovelace à Björk : la timeline des femmes qui ont défini les limites de la musique

De Ada Lovelace à Björk : la timeline des femmes qui ont défini les limites de la musique

Le Ada project est une initiative lancée il y a 20 ans pour encourager les femmes à se lancer dans le domaine de l'informatique. Cette année, l'artiste britannique Conrad Shawcross s'est allié avec The Vinyl Factory.

A l'occasion de ce projet, The Vinyl Factory a créé une timeline pour représenter les femmes "dont les expérimentations avec les machines ont défini et redéfini les limites de la musique". La timeline commence avec Ada Lovelace, première femme à avoir créé, en 1842-43, un algorithme destiné à être executé par un ordinateur, peut-être même le premier programmateur au monde. Elle supposait alors, explique The Vinyl Factory, que "l'engin pourrait être capable de composer 'des morceaux de musique élaborés ou scientifiques'".

On peut y découvrir le travail de Johanna M. Beyer, une pianiste germano-américaine, et sa composition "Music of the Spheres", premier morceau électronique connu écrit par une femme, repris par des artistes comme Sun Ra, Captain Beefheart et Autechre. Ou encore celui de Daphne Oram et Delia Derbyshire, membre du BBC Radiophonic Worshop, de Wendy Carlos qui a imaginé les classiques de Bach au Moog, ou encore celui de Bjork. Une timeline fascinante à découvrir ici.

ada lovelace

Dans une première partie du projet, Conrad Shawcross a demandé à quatre artistes femmes de créer une composition jouée ensuite par un robot, hacké par l'artiste. Le robot, Ada, danse et bouge sur un rythme associé à Ada Lovelace. L'installation est publique (et gratuite) à Londres dans les locaux de The Vinyl Factory.