JE RECHERCHE
Et si on lançait les prix Nobel de la musique ?

Et si on lançait les prix Nobel de la musique ?

Alors que le Français Patrick Modiano a reçu le prix Nobel de littérature vendredi, et que celui d'économie a été accordé à Jean Tirole (également français), on s'est amusé à sélectionner notre palmarès côté musiciens. 

Prix Nobel de physique 

Parce que faire tenir des milliers de jeunes filles la tête en bas, contre les murs, en parfait équilibre (à l'exception de leur postérieur twerkant), c'est franchement dépasser les limites du physiquement possible. Et pour ce dépassement du principe même de la gravité -- et du bon sens --, Diplo mérite bien son Nobel de physique. Même si toute expérience passe forcément par des phases d’échecs :

Twerking-Fire-Fail_0

 

Musicalement, Diplo nous a également fait vivre des moments difficiles. Mais l'humour de l'ex-taulard (et oui, Wesley Pentz n'est pas vraiment ce qu'on appelle un gentil garçon), entre son remix de "Tennis Court" de Lorde (qui rendait hommage à... André Agassi) et ses différents posts sur les réseaux sociaux, finit par nous faire pardonner les incursions gabber de son dernier morceau. 

Prix Nobel de chimie

Ce genre de palmarès officieux -- et pas très sérieux -- peut-être aussi l'occasion de retenir un nom aussi reconnaissable que synonyme de talent : Molecule. Qui de mieux pour un Nobel de chimie ? Le Parisien a réussi, au fil de trois EPs, à mélanger ses racines dub et ses nouvelles influences techno. Et le précipité est explosif :

Prix Nobel de littérature

Juger les qualités d'écriture d'un rappeur ou d'un chanteur est toujours délicat, la littérature étant un art très subjectif. Mais au moins, tout le monde est d'accord sur l'inventivité de la prose de Booba, que ce soit dans ses grands clashes avec des collègues sur Facebook ou dans ses punchlines à mi-chemin entre illettrisme et le génie pur -- on n'arrive toujours pas à choisir. Et on n'est pas les seuls : le Tumblr Booba Board s'est amusé à recenser pas moins de 75 phrases choc. On clique sur le minois de B2O et hop, sa douce voix profère un "au quartier on s'ennuie, on mate le boule des biatches", "je fais rien, je m'en bats les cou*lles, une Colombienne fait ma vaisselle" ou encore "si je traine en bas de chez toi, je fais chuter le prix de l'immobilier". Et ça vaut tous les Patrick Modiano du monde. 

booba

Prix Nobel de médecine

Plus sérieusement, il existe quelques artistes au parcours universitaire très pointu. Max Cooper, par exemple, n'est pas seulement un très bon producteur Britannique dont l'album Human a enchanté les amateurs d'electronica en mars dernier. Après avoir lu Stephen Hawkin, il voulait devenir généticien. Un doctorat en biologie computationnelle (promis, on lui demandera ce que c'est exactement un jour) en poche, il a exercé en tant que généticien à l'University College de Londres... Avant de se consacrer exclusivement à la musique il y a quatre ans tout en s'inspirant de son background scientifique. En résulte un son riche et conceptualisé. Par exemple, pour le clip de "Seething" (extrait de Human), Max Cooper a fait appel à un clippeur un peu particulier : Andy Lomas n'est pas un réalisateur mais un scientifique travaillant sur la division et la forme cellulaire. Hypnotisant. 

Prix Nobel d'économie

Qu'on aime ou pas l'EDM, il faut avouer que certains de ses principaux acteurs ont une véritable intelligence économique. Franchement, quel business man peut se targuer de facturer dans les 500 000 dollars LA soirée ? Le calcul est pourtant simple : avec 125 bookings en un an (du 1er juin 2013 au 1er juin 2014), ce cher Calvin Harris a engrangé 66 millions de dollars (merchandising compris), ce qui en fait le DJ le mieux payé de l'année selon le classement Forbes. David Guetta se poste en deuxième position tandis que Steve Aoki traîne à la cinquième place avec 23 millions de dollars reçu (l'achat compulsif de gâteaux à la crème et de bateaux pneumatiques doit y être pour quelque chose). 

tumblr_ls47pwlbBC1qbq3pao1_500

Prix Nobel de la paix

Préparez-vous à voir débarquer une grosse bande de hippies ce soir vers le parc de la Villette : Pharrell Williams est en concert ce soir et jusqu'au 16 octobre au Zénith de Paris. Comment ça "aucun rapport" ? Et on appelle ça comment un chanteur répétant à qui veut l'entendre qu'il veut que tout le monde soit "happy", à chaque concert ? Il a même poussé le militantisme jusqu'à nous imposer son hymne positiviste sur toutes les radios, dans tous les supermarchés et tous les clips politiques un peu ridicules. Si ça ce n'est pas oeuvrer pour la paix, l'amour et la joie... Allez, ça fait longtemps :  

Médaille Fields

Il n'y a pas de prix Nobel de mathématiques (on ne sait toujours pas vraiment pourquoi, la thèse du triangle amoureux selon laquelle Alfred Nobel se serait piquer sa copine par un mathématicien n'a jamais été prouvée), mais ce serait dommage de ne pas saluer la bosse des maths de Dan Snaith, alias Caribou. La preuve : le site City Sland a dévoilé la thèse du Canadien, avec pleins de symboles et de chiffres mystérieux. Traduction ? 

caibou

On préfère quand même quand il nous parle musique :