JE RECHERCHE
10 bonnes raisons de venir au Pitchfork Music Festival cette année

10 bonnes raisons de venir au Pitchfork Music Festival cette année

Le Pitchfork Music Festival, du 30 octobre au 1er novembre, arrive à grands pas. Alors qu'il reste quelques rares places en vente, voici 10 bonnes raisons pour se bouger à la Villette cette année.

Pour la musique, évidemment !

James Blake, la beauté lyrique

Est-ce qu'on a vraiment besoin de présenter James Blake depuis le succès de son deuxième album Overgrown ? Pas sûr que le compositeur-producteur anglais de 26 ans ait besoin de nous pour ça tant des titres comme "Retrograde" ou "Limit To Your Love", ses remixes (comme celui de "m.A.A.d city" de Kendrick Lamar) ou ses collaborations (Chance The Rapper, Drake ou prochainement Kanye West et Bon Iver) parlent pour lui. 

James Blake sera sur la scène du Pitchfork Music Festival le jeudi 30 octobre.

L'Immunity electronica (ou pas) de Jon Hopkins

On connaissait Jon Hopkins pour son electronica aussi mélodique qu'atmosphérique. Sauf qu'avec son quatrième album Immunity, l'Anglais a enclenché un sacré bon tournant dans sa carrière, surprenant tout le monde au passage : le LP est construit en deux parties illustrant aussi bien les moments intenses de clubbing que la redescente un peu difficile, à 6 heures du matin, sur le chemin de la maison. De ce fait, Immunity est aussi planant que dansant, mélange rare mais excellent (testé et approuvé lors d'une after-party Pitchfork l'année dernière !). 

Un album génial à (re)découvrir au Pitchfork Music Festival le jeudi 30 octobre. 

Son Lux, coup de cœur de l'année 2013

A relayer avec passion ses clips et ne tarissant jamais d'éloge sur cet Anglais aux allures de geek, vous aurez compris qu'on a un petit béguin pour Ryan Lott, alias Son Lux, grâce à sa voix unique, androgyne et vieilli on ne sait comment, mais aussi pour ses arrangements grandioses rappelant parfois Sufjan Stevens (Son Lux, Seregenti et lui forment d'ailleurs un trio, Sisyphus), aussi étranges que cinématographiques. On arrête le cirage de pompes pour regarder le clip de "Alternate World" qui, vous l'aurez deviné, est assez fou également : 

Rendez-vous au premier rang le vendredi 31 octobre.

St. Vincent, pop strange

Repérée en France pour ses premières parties d'Arcade Fire, Xiu Xiu ou The National, Annie Clark alias St. Vincent a, comme Son Lux, bossé avec Sufjan Stevens (pendant sa tournée de 2006) : un bon gage de qualité pour cette guitariste et chanteuse ayant sorti un très bon quatrième album (St. Vincent). Au programme : cuivres, voix pure, pop bizarre produite par John Congleton (ayant bossé sur Here And Nowhere Else des Cloud Nothings cette année également) et coupe de cheveux géniale. 

St. Vincent est à retrouver au Pitchfork Music Festival le vendredi 31 octobre. 

Caribou et Our Love, l'album de la rentrée

Dan Snaith a réussi à allier la douceur de Caribou et l'électro de Daphni (ses deux pseudos) dans son dernier album Our Love. Et le résultat est extra, pas très étonnant que le Canadien se retrouve en tête d'affiche de la soirée de samedi -- qui dure jusqu'à 6 heures du matin, on y reviendra -- au Pitchfork Music Festival. Prêts à danser sur "Our Love", "Can't Do Without You" ou "Your Love Will Set You Free" ? 

Caribou sera à la Villette samedi 1er novembre.

Four Tet, encore, toujours

Producteur du dernier album de Neneh Cherry ou d'Omar Souleyman, compositeur de talent fidèle à la scène (voilà déjà 15 ans qu'il a sorti son premier album et quelques années de plus qu'il produit)... C'est avec plaisir qu'on (re)verra Four Tet, enchanté par ses tubes comme "Plastic People", ses remixes et ses prestations live, aussi bien en Boiler Room qu'en festival. Une valeur sûre !

A écouter le samedi 1er novembre à la Grande Halle de la Villette dans le cadre du Pitchfork Music Festival. 

Mais aussi pour manger...

Le Pitchfork met un point d'honneur à ne pas laisser mourir de faim ses spectateurs. Mais attention : ici, pas de malbouffe dégueu et dégoulinante d'huile de friture. De véritables mini-restaurants seront installés dans des containers autour de la Grande Halle. Et il y en aura pour tous les goûts entre les Burgers Brothers, les Heavenly Hot Dogs, les bons sandwiches de Paper Boy, les fish&chips de Sunken Chips, les planchettes de charcuterie bio et artisanale de la Ferme de Mesenguy, sans oublier les gaufres ludiques, sucrées et salées de Yummy & Guiltfree. Bon ap' !

... Faire du shopping ...

Comme l'année dernière, le Pitchfork Music Festival disposera d'une galerie gérée par le collectif Klin d’œil, avec une sélection de vêtements et accessoires de 30 créateurs, mais aussi une librairie, des ateliers DIY, un beau stand de merchandising avec possibles séances de dédicaces et un stand beauté et nail-art géré par le magazine Glamour... Parfait pour faire une petite pause entre deux concerts, redécorer son appart' ou regarnir sa penderie ! L'année dernière, ça ressemblait à ça :

581798_244362205721437_1612926032_n

... Profiter de l'opening party ... 

Toujours pas décidés à venir jeudi, vendredi et samedi ? Rattrapez-vous sur l'Opening Party mercredi 29 octobre au Trabendo, présentée par votre adoré Green Room Session ! Au menu : Kindness, Kelela, Hawk House et Shura, à partir de 19h30. Et ça sonnera comme ça : 

... Et faire la fête jusqu'au bout de la nuit ! 

Frustrés de devoir rentrer à la maison à 2 heures du matin, la tête encore bourdonnante de concerts ? Si la journée du samedi sera bien complète (de 16h à 6h), on pourra squatter la Grande Halle de la Villette "que" de 18h à 1h30-2h jeudi 30 et vendredi 31 octobre. Pour contenter les plus fêtards, le festival a tout prévu avec deux after-parties au Trabendo (qui doit se situer à environ 2 minutes et 27 secondes à pieds de la Grande Halle). Jeudi, la salle accueillera Joy Orbison, Martyn, Ryan Elliott et Felix, tandis que vendredi seront présents Lunice, Fatima Al Qadiri, SOPHIE, Tourist et Douchka.

Côté changement de dernière minute, sachez que la Danoise Kwamie Liv remplacera Ben Khan, nouvel espoir du r'n'b ayant annulé sa venue au festival. Et enfin côté tickets, les pass 3 jours et les places pour la soirée de samedi sont épuisés. Pour le reste, c'est encore disponible ici, mais il ne va pas falloir hésiter trop longtemps.