Music par Elsa 25.09.2014

Urban Outfitters : plus gros vendeur de vinyles au monde ?

On savait que le vinyle revenait à la mode. La beauté de l’objet, le vintage des crépitements, la galette s’est peu à peu imposée comme un bon investissement dans l’ère numérique. Tout de même, on se demandait si tout cela n’était pas un simple effet de mode…

Urban Outfitters semble nous donner raison. La chaîne de vêtement américaine, dont l’image est plutôt celui d’un temple du vintage et des fringues cool-mais-pas-trop (dans un autre temps, on aurait dit hipster…), serait apparemment le plus gros vendeur de vinyles au monde.

Certes, la nouvelle vient de Buzzfeed – on prendra donc des pincettes. Comme le précise Stereogum, en 2012, 64 % des ventes de vinyles viennent de disquaires indépendants. Mais comme Urban Outfitters est implanté dans le monde entier, il détient un gros pouvoir de vente.

La musique a toujours été un élément important de ce vendeur de lifestyle. La bande-son du magasin, généralement plutôt bien choisie et jouée à plein tube, est en vente dans le coin musique. Les dernières nouveautés côtoient les album seconde-main ultra kitsh. La marque a même fait un gros coup en vendant des cadres prêts à accueillir la pochette de votre album préféré.

LPback

 

UPDATE 30/06/2014 : Désolé Urban Outfitters, mais non, vous n’êtes pas les plus grands vendeurs de vinyles au monde (comme l’aurait dit le big boss Calvin Hollinger dans une conférence à laquelle assistait Buzzfeed). Selon Billboard, la marque serait en fait sur la deuxième marque du podium américain (et non mondial), devancé par Amazon (12,3 % du marché contre 8,1 % pour Urban). Mais on chipote : concrètement, Urban Outfitters est le plus grand vendeur américain sur le marché physique. Ce qui est déjà assez impressionnant.