JE RECHERCHE
Eminem attaque un parti politique néo-zélandais

Eminem attaque un parti politique néo-zélandais

Marshall Mathers ne badine pas avec les copyrights : le National Party de Nouvelle-Zélande en a fait les frais ! 

Eminem et ses éditeurs attaquent en justice le National Party de Nouvelle-Zélande : les équipes de communication du parti auraient utilisé le titre "Lose Yourself" pour faire réélire le Premier Ministre John Key. Dans l'opposition, ça râle, d'autant que le parti a particulièrement travaillé sur la propriété intellectuel et lutté contre le piratage... Forcément, ça fait mauvais genre. 

Du côté des Kiwis, on réfute l'accusation : la bande-son serait un simple habillage produit par un groupe australien, qui auquel cas risquerait de se faire attaquer pour plagiat. Connaissant la rogne de Marshall Mathers quand il s'agit de défendre ses copyrights, John Key se fait une bien mauvaise presse -- en 2004, Eminem attaquait déjà le géant Apple pour ne pas lui avoir demandé son avis avant d'utiliser le titre... "Lose Yourself", encore. Une affaire qui n'est pas sans rappeler la bourde de Nicolas Sarkozy qui, voulant attirer les djeuns, avait gentiment piqué le titre "Kids" aux MGMT pour animer un meeting. 30 000 euros d'amende.