JE RECHERCHE
L'album de la semaine : Octave Minds - Octave Minds

L'album de la semaine : Octave Minds - Octave Minds

C’est l’un des albums les plus attendus de la rentrée. Le premier album d’Octave Minds, association virtuose du pianiste Chilly Gonzales et du producteur allemand Boys Noize, sort aujourd’hui.

On vous parlait déjà de cette association un tantinet étrange : Boys Noize, celui de la collab’ Dog Blood avec Skrillex, se met à faire de la musique pour piano avec le Satie de notre génération. Mais les deux avaient déjà travaillé ensemble sur la bande originale du film Ivory Tower, sortie en 2010. On ne change pas une équipe qui gagne.

Dans ce duo, c’est Chilly qui porte la culotte. Loin de ses boumboums, Alexander Ridha s’adonne à la mélancolie, au romantisme même, et laisse chanter le clavier du pianiste. "C’est cool, très relaxant pour moi de faire cette musique, rafraichissant avant de retourner à ma musique noisy", confiait-il d’ailleurs en janvier à l’annonce de ce nouveau projet. Le DJ et producteur place tout de même quelques beats bien envoyés sur les concertos enlevés de Gonzales, histoire de donner à l’ambiance dimanche-brumeux de l’album une touche un peu plus bouncy. C’est beau, flottant, et ça donne envie de prendre des bains à la bougie plutôt que de secouer ses bracelets fluos au son des basses. Parfois, ça fait du bien. 

Au final, là où les deux artistes réussissent le mieux, c’est peut être lorsqu’on leur greffe un troisième membre. Comme sur "Initials KK" par exemple, dont on peut affirmer sans trop de risques que les voix féminines, bien qu’inconnues, ne sont ni de l’un ni de l’autre. Ou comme sur le très bon "Tap Dance", featuring Chance The Rapper.