JE RECHERCHE
On a testé pour vous HintHunt, le premier live escape game français

On a testé pour vous HintHunt, le premier live escape game français

Concept nippon, le Live Escape game consiste à se laisser enfermer dans une pièce où l'on doit résoudre une énigme en une heure maximum pour pouvoir s'échapper. Green Room Session a testé pour vous le premier à s'être installé à Paris, le HintHunt.

La capitale se transforme peu à peu en immense terrain de jeux. Il ne se passe plus une semaine sans qu'un nouveau live escape game ouvre ses portes à Paris. Mais qu'est-ce donc ? Un jeu d'évasion grandeur nature, tout simplement : en équipe, vous êtes enfermés dans une pièce où des indices ont été disséminés un peu partout afin de résoudre une énigme. Le concept est né au Japon il y a une dizaine d'années, s'inspirant des jeux vidéos, et a été repris en Hongrie, avant de coloniser peu à peu toutes les grandes villes européennes.

Dans le cas du HintHunt, premier jeu de ce genre à avoir ouvert ses portes en France en décembre 2013, dans le IVe arrondissement de Paris, il s'agit d'une énigme policière. A vous de la résoudre et de sortir avant l'heure qui vous est impartie, avec une équipe de 3 à 5 personnes. "HintHunt existait à Londres. Avec mes amis Damien et David, nous avons obtenu l'autorisation de l'importer à Paris parce qu'on trouvait ça génial", explique Louis Kerveillant, l'un des jeunes patrons du centre.

"Je pensais que c'était un truc de geek, mais en fait pas vraiment"

Depuis, la petite entreprise a grandi et trois nouvelles salles se sont ajoutées aux trois premières, ainsi qu'une nouvelle énigme à l'ambiance japonisante : la Zen Room. Un matin tout gris de ce mois de septembre, nous pénétrons donc dans les locaux parisiens, pour tester "L'énigme du bureau de James Murdoch". Impatients, nous écoutons poliment le tout aussi poli garçon qui nous accueille. Notre mission ? Résoudre le meurtre d'un détective, le fameux James donc, afin de déclencher le mécanisme ouvrant la porte et de pouvoir sortir. En soixante minutes maximum  !

Mais une fois dans la petite pièce - le bureau du macchabée -, par où commencer ? Après quelques secondes d'hébétude, une frénésie générale s'empare de nos corps. L'un soulève le tapis, l'autre feuillète les livres. Les indices se cachent partout. Sur un tableau, chacun note ses trouvailles : noms, séries de chiffres... Notre langage se mue en onomatopées et pendant ce temps, les minutes défilent sur un écran au mur. On court, on se cogne, on rampe, on palpe. Une clef ici, pour quelle serrure  ? Une loupe là, pour voir quoi  ? Les questions fusent, pour le plus grand bonheur de l'une de mes acolytes. "Moi qui rêvais d'être détective privée quand j'étais petite, j'ai adoré ce concept, estime Julie. Je pensais que c'était un truc de geek, mais en fait pas vraiment. On se prend pour Sherlock Holmes, et j'ai retrouvé tout l'univers dans lequel je rêvais de vivre quand je lisais des bouquins de détectives".

"C'est à la fois très frustrant et très jouissif"

Dans le bureau de Murdoch, les moments d'excitation succèdent au découragement lorsque, les indices rassemblés, on ne comprend décidément rien. Parfois, notre hôte, qui nous observe grâce à une caméra, affiche un conseil sur l'écran. Et ça repart. Finalement, in extremis, le mécanisme se découvre. On sort avec... 19 secondes d'avance ! Nous ne battrons pas le record de 51 minutes et c'est une petite déception. "Mais ce qui est sympa c'est de se creuser la tête en groupe, tient à souligner Julie. A plusieurs on est beaucoup plus rapides, et à la fin on a vraiment l'impression d'avoir accompli une "mission" ensemble !".

Un esprit d'équipe indispensable à la réussite des participants et qui est l'ingrédient commun à tous ces live escape game. Car HintHunt n'est désormais plus le seul à proposer ce genre de "mission" : Gamescape, X-Dimension ou encore Mystery Escape ont récemment ouvert à Paris, avec des énigmes jouant sur l'Histoire de France, le film d'épouvante ou d'aventures. Et l'on devient vite accroc constate Virginie qui en a testé plusieurs. "Ce n'est pas du tout mon genre de jeu d'habitude, précise la jeune femme. Mais j'ai beaucoup aimé le côté effervescence du travail en groupe, la mise en commun des trouvailles, la quête des indices, le temps qui s'écoule et le stress qui en découle".

Capture d’écran 2014-09-05 à 15.16.14

L'une des énigmes de X-Dimension

Avec 50% de touristes et 50% des Français, la clientèle de Hint Hunt est très variée, allant du jeune couple, à la bande copines pour un enterrement de vie de jeune fille aux familles en goguette. "Le positionnement de HintHunt est plus mainstream que les autres, confirme Louis Kerveillant. Les autres jeux font plus appel à des connaissances mathématiques par exemple, tandis que le nôtre est réellement accessible à tous", souligne-t-il. Il n'empêche, les difficultés sont bien là. "Sans les conseils et indices du game master, je ne pense pas que nous aurions pu sortir à temps, juge Guillaume qui a testé le jeu. C'est à la fois très frustrant - quand on s'acharne sur un objet qui ne sert à rien - et très jouissif - quand on parvient enfin à trouver la solution à un épineux problème - et c'est, à mon sens, ce cocktail qui fait l'intérêt du jeu". Alors à vous de jouer !

Pour plus d'infos :

Hint Hunt
62 et 58 rue Beaubourg, 3e. De 19 à 32 euros, ouvert tous les jours, de 10 heures à minuit. Réservations en ligne sur hinthunt.fr

Gamescape
17 rue de la pierre levée, 11e. De 19 à 29 euros. Tous les jours, de 10h à 22h. Réservations sur gamescape.fr

X-Dimension
18 avenue Parmentier, 11e. De 18 à 30 euros. Tous les jours, de 9h30 à 23h. Réservations sur x-dimension.fr

Mystery Escape
50 rue Monceau, 8e. De 22 à 32 euros. Tous les jours, de 10h à 22h. Réservations sur mysteryescape.com

Prizoners
15 rue Quincampoix, 4e. De 20 à 35 euros. Tous les jours, de 9h30 à 21h30. Réservations prizoners.com