JE RECHERCHE
Daft Punk, Nas, James Brown... les 5 films musicaux à ne pas rater à la rentrée

Daft Punk, Nas, James Brown... les 5 films musicaux à ne pas rater à la rentrée

La rentrée ciné s'annonce chargée ! D'autant plus lorsqu'il s'agit de docus et fictions consacrés à la musique. Daft Punk, Nas, James Brown... Pas moins de cinq documentaires et biopics sur des figures de la scène musicale, tous genres confondus, ont été annoncés. On vous détaille tout ça.

1. La French Touch sur grand écran

Encore une nouvelle actu pour le duo d'électro qui cette fois se voit consacrer un documentaire. Le projet, co-produit par Canal+ et la BBC, est sur les rails pour une sortie en 2015. Aux manettes, le réalisateur Hervé Martin Delpierre. Ce nom ne vous dit rien ? Il a réalisé plusieurs documentaires notamment sur le monde du jeu That's poker... Dans la peau d'un joueur, et plus récemment Sport, mafia et corruption. Avec ce projet sur les Daft Punk, il s'attaque donc pour la première fois au docu musical. Et bien sûr, le projet a reçu l'accord des principaux intéressés. En attendant, vous pouvez vous mettre dans le bain avec ce mini docu sur la fabrication de leurs fameux casques.

Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo apparaîtront également sous les visages des acteurs Vincent Lacoste et Arnaud Azoulay (ci-dessous), dans le film "Eden" de la réalisatrice Mia Hansen-Løve. Elle revient sur la naissance de la "French touch", s'inspirant de la vie de son frère, Sven Løve, DJ phare des années 1990. On y retrouvera bon nombre d'acteurs incontournables de la scène électronique d'alors, comme Cassius, Étienne de Crécy ou encore Air.

daft

2. Le rap old school décortiqué

 C'est une année chargée pour l'un des tenants du rap américain. Nas, qui fêtait cette année les 20 ans de son album référence, Illmatic, avec la sortie d'une édition deluxe et une tournée mondiale, fera l'objet d'un docu prévu pour le 1er octobre. Autant dire, là, maintenant, tout de suite. Et ça tombe bien, parce que l'on trépigne déjà d'impatience. Le film a été projeté au festival de Tribeca, à New York, en avril et reviendra sur la genèse de l'album mythique de 1994. Réalisé par un novice, One9, un artiste plasticien et graffeur, Time is illmatic revient sur les choix artistiques de Nas, lui donnant la parole ainsi qu'à ses amis et sa famille, l'influence du jazz et du blues dans sa musique et a même rencontré l'un de ses professeurs. Le résultat promet donc d'être fouillé, d'autant que le documentaire aura mis 10 ans à se faire. Seul hic : on ignore encore si la date de sortie annoncée concerne uniquement les Etats-Unis...

3. Monsieur Dynamite sur grand écran

L'homme à l'énergie si débordante malgré 60 longues années de carrière ne pouvait pas échapper au format du biopic. Décédé en 2006, James Brown est et restera une figure fascinante et mythique de l'histoire de la musique américaine, et plus particulièrement afro-américaine. Le film qui lui est consacré, Get on up, qui sort le 24 septembre en France, reviendra donc sur la vie tumultueuse de "Monsieur Dynamite", avec bien sûr l'ingrédient récurrent et indispensable à tout biopic qui se respecte : une enfance douloureuse, et une ascension hors du commun, dans la plus pure veine du self made man à l'américaine. Il sera réalisé par Tate Taylor, auquel on doit La couleur des sentiments, sur la ségrégation raciale dans le Mississippi des années 60.

4. Plongée dans le gangsta rap

Après être apparu en hologramme sur scène aux côté de Snoop Dogg en 2012, 2Pac revient cette fois dans un documentaire de National Geographic. Dans ce film de six heures en 3 parties, intitulé The 90′s : The Last Great Decade ? (Les années 90 : La dernière grande décennie ?), National Geographic revient sur la mort du rappeur qui a marqué l’histoire du rap, et sur la relation entre 2Pac et "Biggie", assassiné lui aussi à peine un an plus tard. Diffusé en juillet aux Etats-Unis, on attend une diffusion en France à la rentrée ! 

Et 2Pac inspire aussi la fiction. Maintes fois annoncé, maintes fois repoussé, le biopic est finalement relancé, après 3 ans de mystère. Et derrière la caméra, ce n'est pas le moindre des réalisateurs en matière de hip hop : John Singleton, réalisateur du génial Boyz N the Hood. Tupac Shakur, mort en 1996, a vendu plus de 75 millions d'albums. C'est son deuxième album, Strictly 4 my N.I.G.G.A.Z. (1993). qui le lancera définitivement. Après avoir survécu à une première fusillade en 1994, il est finalement abattu par un membre du gang des Crips de Los Angeles. 

5. Dans la peau du roi de la guitare

Jimi Hendrix, le guitariste fou et génial se retrouve à nouveau sur le devant de la scène avec là encore un biopic. All Is By My Side de John Ridley, oscarisé pour le scénario de 12 Years A Slave, se penche donc sur la vie du musicien décédé en 1970 d'une overdose, avec pour acteur principal le chanteur d'Outkast, André 3000. Deux extraits, avec celle qui le découvrit et le présenta à un manager, Linda Keith, sont déjà sortis ainsi qu'une bande annonce. Petit point noir tout de même : la bande originale ne sera pas constituée des tubes de Hendrix. Experience Hendrix, la société dirigée par Janie Hendrix, la sœur du musicien, qui gère les droits s'y est opposé. Il ne s'agira donc que de reprises. Dommage.