JE RECHERCHE
Les 100 artistes les plus influents selon NME : "les gens qui se sont énervés n'ont simplement pas compris"

Les 100 artistes les plus influents selon NME : "les gens qui se sont énervés n'ont simplement pas compris"

Mais que diantre s'est-il passé ? Dans sa liste des 100 artistes les plus influents, le journal NME – pourtant sérieux ET british – oublie The Beatles, The Rolling Stones, et tout un tas de légendes qui ont, pour sûr, influencé la musique telle qu'on la connait.

Branle-bas de combat dans les rédactions musicales de la planète entière. On refait les listes, on s'arme de Twitter et on rétablit la vérité : les Beatles méritaient leur place messieurs les journalistes. Ou alors, nous n'avions rien compris...

NMe

Influent à l'instant T

A dire vrai, c'est plutôt l'avis de Mark Beaumont, journaliste en charge de la fameuse liste. « C'est comme ça que marche internet : les gens aiment commenter les choses sans les comprendre. J'ai passé toute la semaine dernière à aller sur Twitter et sur des sites de musique soi-disant sérieux pour leur faire remarquer que ce n'était pas une liste des artistes les plus influents de tous les temps, c'est une liste des artistes les plus influents aujourd'hui, en ce moment. » 

Mark Beaumont avait bien essayé d'éviter l'esclandre. Dans un post de blog, « La liste des 100 artistes les plus influents de NME : comment nous avons créé la liste », il reconnaissait l'importance des Dylan, Stones, Beatles and Cie, « véritables pierres angulaires » de la musique d'aujourd'hui. « Mais combien de groupes aujourd'hui s'en vont en répèt' dans un studio placardé avec des posters de Ringo, (…) et espèrent écrire leur propre version de 'Lucy in The Sky With Diamonds' ? s'interrogeait-il alors. Beaucoup moins, nous avons pensé, que ceux voulant écrire leur propre 'Seven Nation Army' ou 'Crystalised' ».

Au téléphone, Mark Beaumont précise : « Nous voulions faire une liste de qui influence les groupes qui font de la musique maintenant, à ce moment précis." Une liste qui n'a pas l'ambition d'être pérenne mais d'être un screenshot des influences de la scène actuelle, "plutôt que de faire une liste des groupes qui ont influencé la musique, qui est une liste plutôt évidente... ».

The XX 10ème, Stevie Wonder 78ème

Mark Beaumont et son équipe (et une armée de stagiaires) ont passé au crible avec une méthode presque mathématique (ou data journalistique) trois ans de NME pour déterminer quels artistes étaient le plus souvent mentionnés dans le magazine. A partir de là, ils ont cherchés à trouver leur références, citées ou musicalement évidentes. « C'était un processus assez compliqué, avec beaucoup de tableaux », avoue-t-il.

Si le raisonnement se tient, il aboutit à quelques résultats pour le moins polémiques. Comme The XX en 10ème position, juste devant les Smiths (11ème), loin devant Kraftwerk (37ème) et très loin devant Wu-Tang-Clan (73), Stevie Wonder (78) ou The Jesus & Mary Chain (83). Au grand désarroi de beaucoup de fans de musique (Mark Beaumont compris, il semblerait). Pourtant, le journaliste persiste et signe : « Tellement de groupes font la même chose que The XX, cette soul minimaliste et indie. Je reviens du festival Wilderness, j'ai eu 4 jours de ça. Les artistes comme The XX, James Blake et Burial font partie des groupes les plus influents du moment, c'est ce qui est à la mode. » Et ça, que l'on le veuille ou non, semblerait-il.

Dommage que l'affaire ait tourné au pugilat. Rendre hommage à la scène actuelle était pourtant une bonne idée. « Nous avons une scène très variée en ce moment. C'est l'une des raisons principales qui a fait que Radiohead a obtenu la première place. Ils ont un son incroyablement vaste et expérimental, ils font leur propres choses et les mêlent à l'électronique. Aujourd'hui, c'est devenu la norme d'être expérimental. C'est pour ça qu'on a une scène vibrante, intéressante, stimulante. »

Daft Punk, grand absent 

Que les puristes se rassurent, les vieux de la vieille ont toujours une certaine place : le punk rock Billy Bragg, Prince, Nirvana pour le renouveau grunge, ou encore David Bowie, qui en revenant sur le devant de la scène a forcé les jeunes loups à se replonger dans sa discographie. Des univers plus underground aussi, comme The Gun Club, groupe de punk blues américain des années 80. « Je n'en avais jamais entendu parler pour être honnête, avoue Mark Beaumont. C'est plutôt encourageant que les artistes continuent à fouiller les coins obscurs de l'histoire du rock'n'roll pour trouver de nouvelles inspirations. »

Malgré les critiques, Mark Beaumont défend sa liste. « Ceux qui ont lu le magazine, et c'est pour ça que c'est fait après tout, ont compris, dit-il. Il y a eu des chicanes sur les positions, mais c'est aussi pour ça que la liste est faite, pour qu'il y ait une discussion intéressante autour. » D'ailleurs, il ne rechigne pas à reconnaître que leur liste comporte quelques oublis de taille -- c'est le jeu, quand on se prête à un tel exercice. Talking Heads fera partie des regretté, mais surtout Daft Punk, grand absent du classement (qui ne compte d'ailleurs aucun Français), ce qui ennuie le journaliste : « Ils ont été très influents ces dix dernières années sur le revival de l'electronica ». 

On ne résistera pas à la tentation de poser LA question : alors, qui des Rolling Stones ou des Beatles étaient les plus difficiles à écarter de la liste ? « Ça sera toujours les Beatles. Dans une liste des artistes les plus influents de l'histoire ils finiront toujours en première position. Ça a été dur de ne pas les mettre mais nous devions le faire, on n'avait pas le choix : en ce moment, personne ne joue comme les Beatles. »

Pour consulter la liste de NME : 100-51 et 50-1.