JE RECHERCHE
Il l'a dit : "Nous sommes là pour vous dire que le temps du rock'n'roll misogyne et sexiste est fini!"

Il l'a dit : "Nous sommes là pour vous dire que le temps du rock'n'roll misogyne et sexiste est fini!"

C'est le clash des générations. Black Lips versus Gene Simmons, bassiste et chanteur de Kiss.

Alors que le bassiste des Kiss se prêtait au jeu du question/réponse en direct sur la chaîne vidéo du Huffington Post, -- probablement pour une mission comm' à l'heure des 40 ans du groupe, de leur tournée à venir et de leur nouveau programme de télé-réalité, 4th and Loud -- les Back Lips débarquent et le confronte plutôt violemment (bizarrement affublés de peintures de guerre, ou de maquillage hommage au groupe de hard rock, on ne sait plus trop) : "Monsieur Simmons ! Nous sommes là pour vous dire que le temps du rock'n'roll misogyne et sexiste est fini ! Nous appelons à la reddition complète et totale de l'Armée Kiss. Déposez vos guitares ! Acceptez-vous nos conditions de capitulation ?" 

Gene Simmons prend l'accusation plutôt calmement et répond "Oui. Je me rend entièrement", avant de passer à la contre-offensive : "Et je voulais complimenter ta maman pour la magnifique manière dont elle a décoré le sous-sol qu'elle te laisse habiter. Je trouve que c'est très séduisant. J'espère que tu quittera le sous-sol de ta maman bientôt". Il enchaîne en conseillant au groupe "d'apprendre à parler anglais" et qu'"une bonne éducation aiderait".

Le présentateur lui précise alors qu'il s'agit du groupe de rock à succès Black Lips. "Mais ils ne sont pas noirs, objecte Simmons. Qu'est-ce qu'ils sont, racistes ? Pourquoi s'appellent-ils noirs?"