JE RECHERCHE
Suivre la mode de l'été n'est pas toujours une bonne idée (2/5)

Suivre la mode de l'été n'est pas toujours une bonne idée (2/5)

A chaque saison sa nouvelle tendance originale et hype… Mais pas toujours à imiter, comme le désormais célèbre chapeau de Pharrell.

Pharrell est cool. Pharrell est sympa. Pharrell créé des tubes à la pelle. Mais Pharell a un chapeau vraiment bizarre. Etait-ce vraiment une bonne idée ?

La mode, trop peu pour lui. Pharrell fait ce qu'il veut, même se pointer aux Oscars en bermuda. Si le panache de venir mollets à l'air à la cérémonie la plus classe du gratin fait peser la balance du côté du cool, on est moins sûr pour son chapeau qui lui donne un air de peluche de castor qu'on aurait ramené du Canada (sauf que le castor, lui, a pris un chapeau à sa taille).

chapeaucastor

Designé par l'excentrique Vivienne Westwood, le chapeau a une histoire plus glam que son look. Le premier à avoir porté l'objet du délit est Malcom McLaren, ex-manager des Sex Pistols, dans le clip "Buffalo Gals" en 1982. C'est d'ailleurs dans la boutique de ce dernier, repère mode des rockeurs londoniens, que Pharrell a acheté son "Mountain Hat" (qui porte très bien son nom).

"Conçu pour le défilé Westwood automne-hiver 1982-1983 (intitulé “Nostalgia of Mud”), le chapeau en question, prévu pour avoir l’air défoncé, ne s’inspire pas de l’Amérique du Nord, mais du Pérou, et plus particulièrement des chapeaux portés par les indigènes du cru", nous apprend GQ, qui s'est penché sur le phénomène pour mieux conseiller de rester loin de cette tendance.

D'ailleurs Pharrell lui même semble passer à autre chose puisqu'il a vendu son couvre-chef pour 44 100 dollars (près de 32 000 euros) à Arbys une chaîne de restaurants spécialisée dans la vente à emporter dont le logo ressemble étrangement au fameux chapeau.

 arbys

On ne sait pas ce qu'ils vont en faire, mais Pharell a déjà annoncé qu'il reverserait les bénéfices à une association éducative "From One Hand to Another". Oui, Pharrell est cool.

Update : Le chapeau de Pharrell William va être intronisé au Newseum de Whashington pour son "génial exemple de l'impact des médias sociaux".