JE RECHERCHE
Un fan de musique s'est incrusté gratuitement dans des festivals... Et en a fait un film !

Un fan de musique s'est incrusté gratuitement dans des festivals... Et en a fait un film !

C'est avec un culot certain que le jeune Marcus Haney s'est incrusté dans les plus grands festivals internationaux, gratos. Il en tire un film, No Camera Allowed.

Miami's Ultra, Coachella, Glastonbury... Nombreux sont ces festivals dans lesquels on rêve d'entrer. Problème : pour pouvoir tous les faire, il faudrait être riche comme Crésus, ou y travailler. Marcus Haney a trouvé une solution, certes pas vraiment correcte, mais qui a le mérite d'être efficace. L'Américain s'est incrusté dans quelques 50 festivals, gratuitement, en se faisant passer pour un photographe, un artiste, un technicien... Ou, tout simplement, en escaladant les barrières. Histoire d'aller jusqu'au bout du mensonge, il s'est amusé à filmer les concerts et ses aventures d'imposteur. Le film No Camera Allowed (bande-annonce ci-dessus) est tiré de ses cinq ans d'incrust', et on y croise aussi bien Jay-Z que Phoenix ou Skrillex.

Marcus Haney s'est même fait une petite place dans le monde de la photographie de concert, suivant les Mumford & Sons en tournée (il a d'ailleurs été choisi pour shooter la pochette de Babylon, leur deuxième album). Une histoire vraie qui n'est pas sans rappeler celle -- fictionnelle -- de Presque célèbre. Ce film, où un ado se fait passer pour un journaliste professionnel et se fait embaucher par Rolling Stone Magazine pour suivre un groupe en tournée, aurait d'ailleurs très bien pu trouver sa place dans notre sélection de films musicaux à voir absolument.