JE RECHERCHE
Summer Here Kids: l'été se fête au Trabendo

Summer Here Kids: l'été se fête au Trabendo

Baby-foot, food-trucks, ping-pong, transats et concerts... Tout ça à Paris? C'est possible et c'est au Trabendo que ça se passe, pour Summer Here Kids!

Pas de vacances? Pas grave

Tout le monde n'a pas la chance de pouvoir quitter Paris pendant les deux mois d'été. Depuis quinze jours et jusqu'au 3 août, les équipes du Trabendo, qui ne partent pas bronzer à St-Tropez non plus, retombent en enfance. Leur terrasse attend sagement la venue des Parisiens estivaux au Parc de la Villette pour Summer Here Kids. Le principe n'est pas bien compliqué: presque tous les soirs, la salle de concert accueille un label, un festival ou un média qui choisira ensuite la prog' du jour (voir ci-dessous). L'été ayant l'air de jouer à cache-cache cette année, difficile de savoir si tout pourra se faire en extérieur, mais c'est l'objectif: un baby-foot, une table de ping-pong et des transats ont été installés sur la terrasse, ainsi que des food-trucks invités (Cantine California, After Eleven, Bügelski, Barbecue Party Partout, La Brigade, le Camion Qui Fume, Black Spoon...) et parfois même une scène pour des DJ sets sous le soleil. Il ne reste plus qu'à croiser les doigts sous les nombreuses guirlandes et les parasols. Quant aux lives, ils se passeront évidemment à l'intérieur, le Trabendo étant avant tout une salle de concert (avec toute cette végétation et ces soins détente, on aurait presque oublié!).

C'est bien gentil, mais combien ça coûte tout ça? Comme vous voulez! Tous les événements Summer Here Kids sont en prix libre.

SHK baby

Côté musique

Summer Here Kids a déjà clôt la première partie de sa programmation. Mais du bon reste à venir!

  • Ce soir, le label Pan European invite Buvette, projet solo synth-pop et folk du Suisse Cédric Streuil, le très techno Juan Trip, ancien organisateur de rave et un temps signé chez F Communications, le label de Laurent Garnier, le producteur électro vintage teintée de pop Flavien Berger et enfin Calypsodelia, space disco psychédélique et complètement barré! Côté DJ set, l'Impératrice (auteur de plusieurs remixes d'Isaac Delusion, entre autres) et Judah Warsky seront aux platines.
  • De 18h à 01h demain soir, la crème de la scène électro et festive parisienne se retrouvera, avec des représentants des maisons Klepto, House Of Moda, I'm A Cliché, Cockorico ou encore de La Culotte pour une soirée Medianøche.
  • Les bookers de Kongfuzi sont réputés pour avoir le nez fin. Ils le prouveront une fois encore samedi 19 juillet en invitant Deux Boules Vanille (IIBV), deux batteurs et leurs instruments DIY, ainsi que la pop de Jean Jean, Baston et Oiseaux-Tempête.

  • Dans le cadre du BitterSweet (Paradise) -un parcours de concerts à travers la ville- les équipes de Balades Sonores posent leurs valises et leurs amplis au Trabendo le dimanche 20, et ce dès 13h. Si le temps le permet, les lives se tiendront jusqu'à 18h sur la terrasse, puis jusqu'à 23h en intérieur, avec Casse-Gueule, Chinese Army, Marc Desse, Princesse, Rêve, Ropoporose, Son Of, Tood et Yeast.
  • Les Bordelais du label Iceberg (JC Satàn, Crane Angels, Petit Fantôme...) envahiront le Trabendo les 23 et 24 juillet pour deux soirées "Ice Ice Baby", avec Arthur Satàn, Rozi Plain, Richy Hollywood et Botibol d'abord, Volcan, Black Bug, Dame Blanche et Strasbourg le lendemain. 
  • Préparez-vous à une bataille acharnée les 26 et 27 juillet prochains: à la programmation s'affronteront le festival Villette Sonique et le site The Drone... A moins que les deux défricheurs ne travaillent main dans la main, ce qu'on espère vivement. Au menu: le rock de Perfect Pussy, Plapla Pinky et Le Réveil des Tropiques le samedi, et une après-midi de DJ set sur la terrasse le dimanche avec Syracuse, In Paradisum, Pawn Heart et The Drone X Villette Sonique.
  • L'excellent site de la Blogothèque invitera le jeudi 31 juillet les trois jeunes Anglais de Blaenavon, chez qui ont peut entendre quelques touches de The XX... Belle référence!

  • L'avant-dernier concert des Summer Here Kids sera marqué par la venue des très attendus Tristesse Contemporaine le 2 août, invités par le festival Bande Originale, une initiative du collectif MU qui explore tout le canal de l'Ourcq. Narumi la Japonaise, Maïk l'Anglais et Léo le Suédois (les trois membres de Tristesse Contemporaine) seront accompagnés du DJ Inferno Toledano, par ailleurs patron des labels Malditos, Mitzvah et Mind Records, ainsi que Milan en live et Beau Travail en DJ set.
  • Pour son tout dernier soir d'été, le Trabendo a laissé carte blanche au programmateur et compositeur Pierre Saycet, qui fera voyager les Summer Kids dans un pays pop/electronica et en profitera pour inviter Julia Losfelt et Andrea. Quoi? C'est déjà fini?

SHK

Le coup de cœur de Julie Bathellier, chargée de communication

La chargée de communication du Summer Here Kids, Julie Bathelier, a comme un faible pour la spontanéité du label Iceberg: "c'est la deuxième fois que le label bordelais vient au Trabendo, et on dirait qu'il s'y plait! La programmation est en phase avec ce qu'on cherche à mettre en avant avec la sélection estivale du Trabendo: faire des découvrir des artistes locaux, faire vivre la salle le temps de l'été, le tout sans chichi. Les groupes n'hésitent pas à se mêler au public, à venir papoter sur la terrasse, personne se prend la tête, c'est simple, spontané, convivial, presque familial."

Toutes les infos sur Summer Here Kids ici

Et si Paris était vraiment "the place to be" en été?

Le Trabendo n'est pas la seule salle à rester animée l'été. N'hésitez pas à aller faire un tour à la Plage du Glazart, ouverte jusqu'au 20 septembre: de quoi profiter de l'été indien! Si la verdure du Parc de la Villette vous fait peur, pas de problème: le Batofar propose également une programmation spéciale summertime au fil de l'eau, tandis que le Point Ephémère organise jusqu'au 2 septembre son festival d'été justement nommé "Point Ephémère en short".