JE RECHERCHE
Foals magistral, Stromae acclamé... On était au Main Square Festival (2/3)

Foals magistral, Stromae acclamé... On était au Main Square Festival (2/3)

-----

Oui, il a encore plu et une douce odeur de chien mouillé commence à envahir les rares espaces couverts. Mais vu les concerts présentés pendant ce troisième jour du Main Square Festival, on ne regrette rien!

La tête d'affiche

Pas de doute: une bonne partie des festivaliers présents au Main Square étaient venus pour Stromae. Le voisin belge, acclamé par ses nombreux compatriotes dans la foule, a livré un live ultra carré (non, hors de question de faire une blague avec Racine carrée) sous les hourras du public. Entre un "Papaoutai" complètement figé, reprenant la posture Playmobile du clip, et un "Formidable" habité, Stromae est passé par toutes les émotions et était proche de son public. Il s'est même permis quelques blagues chauvines pour introduire le titre "Moule Frites" ou pour commenter les défaites françaises et belges au Mondial. Rien à redire, monsieur sait faire. 

Stromae

Le meilleur concert

Même si Stromae impressionne par sa maîtrise du show, la palme du meilleur concert sera coupée en deux en ce samedi soir. D'un côté, Foals et son énergie ingérable, ses slams et sa musique post-rock tellement bien construite. De l'autre, Disclosure qui, bien que donnant un concert assez propret comparé à Yannis Philippakis and co, a réussi à faire danser le public de la Green Room jusqu'au bout de la nuit. Allez, prix accordé à Foals, grâce au tout dernier titre passé debout sur le public (les gens d'ici ont de bons bras visiblement). 

Foals

La découverte

Au milieu d'une prog' axée rock et électro, Allen Stone et ses lunettes en plexi transparent faisait office d'OVNI. Mais sous la pluie, dans le froid et avec les pieds en compote, un peu de douceur bluesy ne fait pas de mal: c'est ce qu'a proposé l'Américain, à coup de funk hippy. On a même eu le droit à une reprise de "Is This Love?" de Bob Marley et à un nouveau morceau intitulé "Voodoo" (ok, c'est peut-être le titre de chanson le plus cliché du monde, mais il convoque de bon souvenir chez tous les amateurs de psyché). Un bien joli moment. 

Allen Stone

WTF?

Quand on a dit plus haut que beaucoup de festivaliers étaient venus pour Stromae, on avait une preuve: ne jamais traverser un festival à la fin d'un concert du Belge. Après la ruée vers l'or, la ruée vers la sortie. Dommage, tous ces pressés ont loupé les excellents Foals.