JE RECHERCHE
Les Eurockéennes jour 1: pluvieuses et radieuses

Les Eurockéennes jour 1: pluvieuses et radieuses

Malgré un double coup dur pour les festivaliers hier soir (entre défaite de la France et grosses averses) la fête aux Eurockéennes était bien au rendez-vous. Pour sa 26ème édition le festival n’a pas échappé à son incontournable mare de boue sur la presqu’île de Malsaucy où près d’une vingtaine d’artistes se sont succédés de la Grande scène à l’esplanade Green Room et de la Plage au Club Loggia.

La tête d’affiche

Stromae était sans doute l’un des artistes les plus attendus de la soirée. C'est au moment où il pleuvait à torrent que le chanteur Belge entre en scène comme un véritable showman : tout en prestance et sous des applaudissements massifs . Que l’on apprécie ou non sa musique, il faut bien reconnaître la qualité de ses spectacles qui se transforment en de véritables performances. La grande Scène était noire de monde de 22h30 à 23h ou plutôt remplie d’une orde de ponchos et imperméables multi-colores. Paul Van Haver (de son vrai nom) est parvenu à électriser la foule avec ses innombrables tubes que l’on entend maintenant depuis 2010. De “Alors on danse” à “Papaoutai”, de “Formidable” à “Tous les mêmes”, le public assure les coeurs du chanteur sans un aucun problème.

La découverte : Mø, le girl power

On l’attendait depuis un moment la jeune fille à la couette !est une véritable bête de scène. Limite hyperactive, elle pousse sur la voix et se contorsionne lorsqu’elle chante. Dans ces moments là on aurait presque envie de la comparer à l'iguane des Stooges. Ce qui est génial chez cette Danoise c’est son côté déluré sans pour autant tomber dans la caricature ou le too-much. Quand on voit Mø reprendre target="_blank">“Say you’ll be there” des Spices Girls, elle est elle-même et incarne à merveille cette nouvelle vague du “Girl Power” : incandescente et innovante.mo

Meilleur concert : Metronomy

Metronomy c’est un peu le live “doudou". On connaît la plupart des musiques et on est rarement déçu… Avec la team de Joseph Mount les sourires et l’énergie sont au rendez-vous que ce soit du côté de la scène ou dans la fosse. Cette constante générosité en concert a indéniablement réchauffé le public qui était alors trempé comme une soupe. Grâce à Metronomy on a même assisté au moment bisounours de la soirée : de petites farandoles de festivaliers se sont crées dans la foule.

Moment WTF : Salut C’est Cool, la régression

Si vous cherchez du n’importe quoi sur scène, il y à fort a parier que vous puissiez entrer en transe lors d'un concert de Salut C'est Cool. Cette équipe de 4 minets pourraient bien être la descendance directe de Sexy Sushi. Entre gimmick électro-bourrins et refrains inaudibles les Salut C'est Cool ont pourtant réussi à retourner la scène et le public. On a pu les voir en pleine chorégraphie improbable et dans la foule on a assisté au slam d'un jeune homme en fauteuil roulant (du jamais vu). IMG_3698IMG_3704