JE RECHERCHE
The Peacock Society Block Party: Masters at Work et Kassem Mosse au programme

The Peacock Society Block Party: Masters at Work et Kassem Mosse au programme

Le Peacock Society Festival n’est pas encore commencé, qu’il annonce déjà sa Block Party. En open air sur deux étages, la programmation a de quoi vous réjouir.

Après le Parc Floral, The Peacock Society investi un lieu tout aussi iconique de la capitale : la Cité de la Mode et du Design.

Masters at Work pour un set au sommet

Sur la terrasse, c’est Masters At Work, véritables légendes de la house new-yorkaise, qui nous font le (trop rare) honneur d’un set en France. En mixant tous les genres de musique -- de la house au jazz en passant par le funk et le disco --, "Little Louie" Vega et Kenny "Dope" Gonzales ont depuis les années 90 façonné la musique club telle qu'on la connait. En 2002, ils recevaient une récompense des DanceStar USA Award pour leur "remarquable contribution à la musique dance dans le monde".

Le duo dont le groove a séduit une myriade d’artistes – Michael Jackson, Madonna, Daft Punk, George Benson mais aussi Debbie Gibson, Björk, Deee-Lite, Soul II Soul, Donna Summer, Puppah Nas, pour n’en citer que quelques uns –, nous préparent donc un DJ set de trois heures, pour une party house garage. L'occasion de se replonger dans leur lègue musical.

Côté français, c’est le parisien DJ Gregory qui revient avec son premier projet Point G et Zimmer, le plus Californien des Français, pour un coucher de soleil tropical.

Côté Seine, Kassem Mosse

Au Rez de Seine, c’est Smallville Rec, label hambourgeois dont l’antenne parisienne est gérée par Hendrik Weber, aka Pantha du Prince, qui prend les commandes de la prog'. Au menu: Moomin, Christopher Rau, Jacques Bon (DJ maison et gérant du magasin de disques du label) et Smallpeople. Comme ils font bien les choses, ils invitent également Kassem Mosse, l’artiste montant du pointu label berlinois Workshop. Discret et énigmatique, le hot guy du moment se produira en live. 

Toujours au Rez de Seine, c’est à DJ Deep, ambassadeur de la deep house en France depuis sa rencontre avec monsieur Laurent Garnier, que reviendra la tache de clôturer l’édition 2014 de la Peacock Society, qui s’annonce, de plus en plus, à tout casser.

Pour ne pas laisser les footeux sur le banc, la finale du Mondial sera retransmise. Alors, elle est pas belle la vie ?

Pour acheter les billets, c’est par ici