JE RECHERCHE
Ce que vous avez raté ce week-end : Lana Del Rey, Disclosure ou Four Tet à Glastonbury

Ce que vous avez raté ce week-end : Lana Del Rey, Disclosure ou Four Tet à Glastonbury

L'un des festivals les plus fous et hors normes de la planète a accueilli comme chaque année plus d'une centaine de milliers de fêtards durant cinq jours à Pilton, en Angleterre. Et pour contenter aussi les absents, les live de Lana Del Rey, Arcade Fire ou encore Disclosure ont été mis en ligne.

Séchez vos larmes, vous avez raté Lana ou les frères Lawrence de Disclosure au festival de Glastonbury qui s'est terminé dimanche ? La BBC a mis en ligne quelques minutes de live des artistes venus se produire au foutraque et mythique festival anglais. Greenroom Session vous a gardé le meilleur, le reste est à voir ici.

Est-ce bien nécessaire de la présenter ? Lana Del Rey, phénomène musico-médiatique de ces trois dernières années, était bien sûr de la partie, pour un live de son nouvel album Ultraviolence. Et la chanteuse ne semble pas avoir beaucoup gagné en assurance sur scène...

On danse, on danse. Instantanément. C'est l'effet que produit sur les corps le groupe canadien Arcade Fire, venu interpréter son album Reflektor.

Le déjanté et unique Jack White était bien sûr présent aussi, pour l'un des live les plus rock du festival.

L'électro douce et planante de Four Tet s'est également insinuée dans les oreilles des festivaliers, et les nôtres. On ne se lasse pas de l'hypnotique "Parallel Jalebi".

Alors que l'on vous faisait écouter le remix de « Mecca » par Sohn la semaine dernière, vous pouvez cette fois écouter les Wild Beasts en live. Et on n'est pas déçus...

Et puis pour se déchaîner, rien de mieux que du Disclosure et leur électrique « When A Fire Starts To Burn ».

Et on finit avec la voix aérienne de James Blake qui a annoncé travailler sur un nouvel album, sur lequel figureront Kanye West et Bon Iver, entre autres.