JE RECHERCHE
Ce que vous avez raté ce week-end : Chet Faker et ses beaux remixes

Ce que vous avez raté ce week-end : Chet Faker et ses beaux remixes

L'Australien barbu a gagné un duo de relectures de son sublime single "Talk Is Cheap".

On vous avait parlé de ce bel Australien plus tôt dans le printemps, et on vous en avait dit du bien : en effet, Chet Faker semble tenir la corde pour arriver en tête du peloton de la génération post-James Blake. Et son premier album Built On Glass, très prometteur, propose une composition qui, si elle reste encore verte, est blindée de bonnes idées.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=aP_-P_BS6KY

Parmi les nombreuses nuances de flou que propose l'album, la proposition la plus alléchante reste encore le single "Talk Is Cheap", soutenu par un clip magnifique, à voir ci-dessus. Et curieusement, c'est plusieurs mois après la sortie du morceau que sont apparus deux remixes assez sublimes, coup sur coup.

Le premier a été produit par un compatriote, le surdoué et très prolifique Ta-Ku, qui abreuve régulièrement ses fans de remixes et de compositions inédites sur son SoundCloud. Sa version, lente, noire et poisseuse, fait ressortir les mélodies du refrain de fort belle manière, derrière la couche de vernis "magie noire".

Plus récemment, pendant le week-end, c'est le Montréalais Kaytranada qui s'y est mis à son tour, publiant une version digi-funk assez profonde et groovy. Une ambiance radicalement différente du remix précédent, mais pas moins intéressante dans le contraste qu'elle crée avec l'original.

On rappelle que Built On Glass est dispo depuis le mois d'avril, et qu'il faudrait l'écouter d'urgence si vous n'aviez pas encore pensé à le faire. Allez, plus vite que ça !