JE RECHERCHE
Mourir dans Game Of Thrones, c'est possible (mais cher)

Mourir dans Game Of Thrones, c'est possible (mais cher)

Et il vous faudra vous sacrifier pour ça. Mais pas en vrai, on vous rassure.

La série Game Of Thrones, qui arrive au bout de sa quatrième saison (le season finale sera dévoilé la semaine prochaine) dépasse les bornes du simple monde de l'entertainment et du petit écran. Véritable phénomène de société, elle embarque tout le monde sur son passage, squatte régulièrement les trending topics sur Twitter, et coupe la respiration des âmes sensibles chaque semaine. Ce qui pose George R.R. Martin dans une position ambiguë : l'auteur du Trône de Fer se retrouve plus que jamais sous les projecteurs alors qu'il rédige actuellement la suite de sa saga de livres cultes, ce qui ne doit pas être simple lorsqu'on voit l’engouement que provoque la version télévisée (et forcément altérée) de son récit.

Mais il sait aussi profiter de l'aubaine pour proposer des rebondissements interactifs dans l'écriture du prochain tome de la saga. Le tout en faisant appel au désormais incontournable système du crowdfunding.

L'idée ? Proposer plusieurs types de récompenses à ceux qui participeraient à cette campagne dont le but est de pérenniser un sanctuaire de loups au Nouveau-Mexique. Comme chacun sait, le loup étant l'emblème des Stark dans la série, et les compagnons poilus de Bran Stark et Jon Snow jouant un rôle souvent essentiel dans l'intrigue (on ne vous en dit pas plus), l'association semble logique. Ce qui intrigue le plus, cependant, c'est la récompense ultime.

En effet, si on peut gratter un t-shirt pour 50 dollars ou une dédicace pour 600, le célèbre écrivain est prêt à offrir, pour la bagatelle de 20 000 $... une mort spectaculaire. Pas en vrai, évidemment, mais dans le livre qu'il écrit en ce moment-même ! Ceux qui seront assez fous pour lâcher une telle somme, au final, auront peut-être une chance de se voir mourir dans la série d'ici plusieurs années sur la production continue... Et on ne doute pas que ce soit le cas.

Vous n'avez plus qu'à économiser pour vous offrir une mort digne de celle d'Oberyn Martell (oups).