JE RECHERCHE
Weather Festival vs Villette Sonique : la bataille de Paris

Weather Festival vs Villette Sonique : la bataille de Paris

Plutôt nuit blanche devant le mur d'enceintes ou pelouse et guitares ? Weather Festival et Villette Sonique ont chacun des arguments à défendre !

En un week-end, deux festivals majeurs du paysage francilien se retrouvent face à face. D'un côté, Villette Sonique, déjà bien implanté comme rendez-vous incontournable du printemps indé à Paris, et de l'autre, le Weather Festival, festival techno qui a déjà tout d'un grand dès la deuxième édition. Programmation, ambiance, musicalité, taux de fun... On a jaugé pour vous ces deux festivals point par point pour savoir lequel vous devez choisir... Même si vous auriez tort de ne pas picorer dans les deux à la fois.

Volume : Weather Festival

Vous voulez vous en prendre plein les oreilles ? On aurait naturellement tendance à donner une large avance au Weather Festival, qui propose une programmation naturellement plus techno que Villette Sonique. Cependant, la concurrence est loin d’être en reste : entre la soirée In Paradisum sise au Trabendo, un live de Jon Hopkins - que l’on sait moyennement mesuré - à la Grande Halle ou encore un back to back déjà culte entre Andrew Weatherall et Daniel Avery, il y a de quoi faire. Mais bon, lorsqu’on cale Adam Beyer, The Driver (Manu Le Malin) et Ben Klock sur la même affiche, le match est un peu plié. Même si les amateurs de nuances trouveront aussi leur bonheur au Weather...

Bronzage : Villette Sonique

Oui, le Weather propose aussi des scènes outdoor, notamment au “main event” calé au Bourget ce samedi. Après, comme vous le savez, la techno est une musique majoritairement nocturne, ce que le festival, dans la lignée des Concrete organisées par la même team, tente de contrecarrer en proposant une after géante lundi sur l’île Seguin. Mais de là à détrôner le plaisir que nous avons à nous retrouver au soleil sur la pelouse du Parc de la Villette pour grignoter des chips de vitelotte et des bâtonnets de carottes… C’est mission quasi-impossible, surtout avec Jagwar Ma côté Villette.

Villette-Sonique-Part-1-©-Teddy-Morellec_0006

Street looks : ex aequo

Dans les clubs et les afters du Grand Paris, on croise toutes sortes d’oiseaux de nuit (et de jour, donc), sapés comme des freaks magnifiques qui rendent les événements électroniques de plus en plus sympa, le formatage vestimentaire étant désormais laissé au vestiaire. Après, le côté hype-cool de Villette Sonique, associé au temps souvent magnifique qui règne à chaque édition (oui, il existe bien un micro-climat chaque année aux dates précises du festival), risque de faire péter les Nike Free sur chevilles nues, les chemises à motifs du plus bel effet et les sunglasses en bois de hêtre. En fait, sur ce sujet précis, tout est question de goût, musical comme vestimentaire.

Visuels : Weather Festival

On ne doute pas une seule seconde que Villette Sonique saura mettre en avant ses lives par un éclairage et une scénographie qui en jettent, et ce dans chaque lieu du Parc (du Cabaret Sauvage à la Grande Halle). Mais là, c’est la culture quasi-séculaire de la techno et de son univers visuel qui l’emporte. Si le Weather Festival s’exporte dans un lieu aussi unique que l’Institut du Monde Arabe, c’est pour booster la partie “cadre” qui compte énormément pour transcender l’expérience clubbing. Pour ce qui est du Bourget, on ne doute pas que de gros efforts seront mis en oeuvre également pour rendre la soirée unique dans ce temple de l’aviation. Bref, pour ce qui est des mirettes, elles seront d’autant plus satisfaites du côté des kicks.

Programmation : ex aequo

Le premier critère d’un festival, c’est probablement le nombre de choses démentes que l’on pourra trouver sur son affiche, ça dépasse tous les détails et ça permet même d’en oublier certains. À ce petit jeu, les deux festivals ont à peu près la même stratégie : ne pas choisir entre qualité et quantité, et exploser la jauge sur les deux aspects. Inutile, par contre, de trouver au Weather Festival ou à Villette Sonique des perches énormes qui attereraient le chaland lambda dans la nasse : non, les deux propositions sont aussi honnêtes l’une que l’autre, avec des têtes d’affiches pointues et archi-respectées, des tonnes de découvertes, des monolithes de l’indé ou de la techno et des coups de coeur de programmateurs. Munissez-vous d’un calepin et d’un crayon dans les deux cas, vous allez avoir plein de trucs à noter.

Lieux : Weather Festival

Villette Sonique, comme son nom l’indique, se passe au Parc de la Villette, et utilise tous ses lieux à bon escient. C’est dans l’essence même du festival et ça fait une paie que ça dure. C’est très bien comme ça, d’ailleurs, mais le festivalier qui cherche un peu de nouveauté se dirigera peut-être plus promptement vers le Weather Festival, qui a le chic pour vous pousser au-dela des frtontières du périph’, qui deviennent de plus en plus glamour. L’île Seguin, Le Bourget, l’Institut du Monde Arabe, sans parler du “off” dans les lieux emblématiques de Paris ou encore le Théâtre Berthelot à Montreuil… le Weather applique le Grand Paris des années avant qu’on ait vu la couleur d’une nouvelle station de métro. Le futur avant l’heure.

Accessibilité : Villette Sonique

Du coup, la contrepartie qui donne un avantage à Villette Sonique, c’est qu’il est bien plus aisé d’y mettre les pieds, et que tous les événements se retrouvent autour d’un même centre de gravité, ce qui est traditionnellement le cas pour un festival. De plus, les événements gratuits en extérieurs se trouvent en bordure d’une artère de balade de week-end très usitée des Parisiens, le canal de l’Ourcq, ce qui permet d’allier balade dominicale et bon son. La simplicité, c’est le début du bonheur.

Résultat : c’est vous qui voyez !

On ne se mouille pas ? Disons que nous avons le coeur tout aussi partagé que vous, et que notre hémisphère “techno jusqu’au bout de la nuit” bataille ferme avec celui “pelouse et musique indé”. Ça tombe bien, Villette Sonique et Weather Festival ont beau se tenir le même week-end, ils ont le chic de s’étaler sur pas mal de jours. Le panachage, c’est la clé du bonheur, on ne vous dit que ça.

Weather Festival, Paris/Montreuil/Boulogne/Le Bourget, du 6 au 9 juin

Villette Sonique, Parc de la Villette, du 2 au 8 juin