JE RECHERCHE
Album de la semaine: Archive - Axiom

Album de la semaine: Archive - Axiom

Voilà 20 ans que les Anglais d'Archive alternent albums cultes et disques un peu plus redondants. De quelle catégorie fait partie leur dernier bébé, Axiom, sorti aujourd'hui?

Déjà, Axiom n'a pas grand-chose à voir avec les neuf autres albums du groupe. Alors que l'excellent Controlling Crowds se déclinaient en quatre parties (sur deux albums), le petit nouveau se la joue mini-album. Et pour cause: les quarante minutes de trip-hop mêlé d'électro et de pop (la marque de fabrique de Darius Keeler et Danny Griffiths, les deux clefs de voûte de la formation) ont été composées en tant que bande-originale d'un court-métrage. Le film, édité en DVD, est compris dans le coffret Axiom en vente un peu partout depuis ce matin. 

Exit les morceaux de 18 minutes (ah, "Lights", jamais on ne s'en lassera), et bienvenue aux instrumentaux courts et mélancoliques. Seul le titre "Axiom" rappelle les grandes heures d'un groupe qui prenait son temps, avec ses cloches à la Pink Floyd et sa montée d'une dizaine de minutes. Mais vu que l'album colle à la durée du court-métrage, on pardonne cette petite trahison... Pour l'éloge de la lenteur et de la progression, chères aux fanas d'Archive, on repassera. Niveau équipe, Axiom se la joue resserrée: pas de Maria Q, pas de Rosko John. 

Sinon, rien de bien nouveau sous le soleil, il faut bien l'avouer. On retrouve dans Axiom toutes les recettes habituelles du groupe: morceaux qui s'enchaînent, mélancolie palpable, Jérôme Devoise à la prod' (bossant avec Archive depuis leur Live At The Zenith en 2007), voix habitées dès le premier morceau "Distorted Angels"... Un album qui, sans être complètement décevant, n'arrive pas à retourner le cerveau comme ont pu le faire Controlling Crowds, Lights, You All Look The Same To Me et, évidemment, le légendaire Londinium

Axiom

Archive

  • Label: Dangervisit/PIAS
  • Sortie: 26/05/2014
  • Note: