JE RECHERCHE
Little Dragon : une poignée de remixes à découvrir

Little Dragon : une poignée de remixes à découvrir

Le groupe suédois, en concert à Paris le 31 mai, a publié sur Soundcloud plusieurs versions alternatives de bon aloi.

Dans la foulée de la sortie de Nabuma Rubberband, leur quatrième album, les Little Dragon se montrent sous différents visages, grâce à une paire de remixes, tout aussi déments l'un que l'autre.

Dernier en date, celui de "Paris" par Totally Enormous Extinct Dinosaurs. Alors que l’original usait de tous les canons de la synth-pop, T.E.E.D réalise une version club expérimentale et fiévreuse, pleine de surprises.

On ne reconnaît là que la voix de Yukimi Nagano, notamment ces paroles, prononcées avec un accent français à couper au couteau : « Oh my God! It’s green, the fire! Go! », traduction comique, car trop littérale, de « Oh mon Dieu ! Le feu passe au vert ! Vas-y ! ». 

Quelques jours auparavant, on découvrait une version éthérée de "Klapp Klapp", touché par la vibe onirique de Nosaj Thing. Si les claps qui structurent le second single de Nabuma Rubberband demeurent, le Californien nous offrait quand même une bonne dose de dépaysement. A l’image de Swindle, qui en mars déjà, avait mis ces mêmes claps au service du London sound.

Toutes ces versions alternatives ne doivent pas faire oublier que les Little Dragon seront le 31 mai, en chair et en os, à Paris. Ils partagent en effet l’affiche du festival We Love Green avec Foals, Lorde, Joakim, SBTRKT, London Grammar, Cat Power, Asgeir et Jungle, entre autres. L’occasion de confronter les remix aux chansons originales.