JE RECHERCHE
N'avouez jamais ne pas aimer Beyoncé. Jamais.

N'avouez jamais ne pas aimer Beyoncé. Jamais.

Reconnaître ne pas aimer Beyoncé, c'est se mettre en danger de mort... Du moins dans cette bande-annonce hilarante de The Beygency, concoctée par le Saturday Night Live

"C'était un garçon normal, avec une vie normal, jusqu'à ce jour...": le début de cette bande-annonce où joue Andrew Garfield (à l'affiche de The Amazing Spider-Man 2) ressemble à un teaser classique de film à suspens. Sauf que l'élément perturbateur de The Beygency est un aveu inadmissible: notre héros n'est pas un grand fan de "Drunk In Love" de Beyoncé. Critiquer Queen B et la chanson qui a convaincu les plus sceptiques... Sacrilège! 

520abf7945e27fa4d1000001Traqué, notre héros se retrouve à courir un peu partout pour sauver sa peau... Mais finit par se faire arrêter à coup de choré de "Single Ladies". Evidemment, The Beygency ne sortira pas vraiment en salle (dommage?), mais est une parodie à la sauce Bey de The Agency, film de 2011 où Matt Damon et Emily Blunt fuient des inconnus en costards pendant 1h47. Cette bande-annonce est un faux orchestré par l'émission Saturday Night Live, décidément excellent distributeur de fou rire.